Une info poilante !

Une info poilante !

A l’heure d’enfiler votre maillot de bain, vous pensez que le rasoir, la cire, l’épilateur ou encore la crème dépilatoire sont vos meilleurs alliés ? Détrompez-vous ! Le site Slate.fr fait état d’un véritable pamphlet écrit par une généraliste américaine. Jusqu’ici, l'information était resté lettre morte, mais elle mérite notre attention en cette période estivale...

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

« Les poils, comme la mauvaise herbe, reviennent toujours. » Et si les poils sont sournois, selon le Dr Emily Gibson, l’épilation et le rasage sont pires ! Et ce, quelle que soit la méthode utilisée : rasoirs manuels ou électriques, pinces à épiler, épilation à la cire ou crème dépilatoire. Une peau régulièrement dépossédée de ses poils garde en effet des cicatrices. L'irritation et l’inflammation des follicules pileux sont à l’origine d’une multitude de micro-plaies ouvertes au niveau du pubis.

« Quand cette irritation est combinée avec l'environnement humide et chaud des organes génitaux, cela en fait des milieux de culture parfaits pour une partie des plus virulents agents pathogènes bactériens, à savoir le streptocoque A, le Staphylococcus aureus et son cousin récemment muté le staphylocoque doré résistant à la méthicilline. » explique Emily Gibson sur le site KevinMD.

Tout ce petit monde pourrait donc causer furoncles, abcès, pustules et autres papules (bouton ne contenant pas de liquide causé par une irritation). Il n’est pas rare qu’ils nécessitent une incision pour drainer l’infection, ce qui peut laisser une cicatrice.

Emily Gibson rappelle également que des infections au niveau du scrotum, des lèvres ou du pénis peuvent favoriser la transmission de bactéries lors de contacts sexuels…

Tout cela, pour avoir voulu éliminer quelques poils disgracieux, qui n’étaient à l'origine qu’un « coussin » destiné à protéger les parties génitales. Cette « guerre contre le poil pubien doit se terminer », implore le Dr Gibson.

Dans ses accusations, notre amie des poils ne cite pas l’épilation au laser. Une méthode qui peut limiter les dégats puisqu'elle ne comporte ni arrachage ni rasage. A tenter si après tout ça vous restez définitivement allergique aux poils. Mais là encore attention, pour être efficace et sans danger, elle doit être pratiquée par un professionnel qualifié.

En savoir plus