Qu’est-ce qu’un placenta praevia ?
© Shutterstock

Qu’est-ce qu’un placenta praevia ?

Le placenta est l’organe qui joue le rôle de filtre entre la maman et le bébé pendant toute la grossesse. On parle de placenta praevia quand il est placé trop bas dans l’utérus. Cette mauvaise position peut-être plus ou moins prononcée.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les médecins parlent de placenta "à insertion recouvrante, marginale ou encore latérale". Quand il est recouvrant, il recouvre plus ou moins le col de l’utérus, rendant un accouchement par voix basse risqué pour la mère comme pour le bébé.

La position très proche du col de l’utérus peut provoquer des hémorragies plus ou moins fortes au 3 trimestre de la grossesse. Elles sont totalement imprévisibles et peuvent même au repos, durant la nuit.

On détecte généralement un placenta praevia à l’échographie du 4 mois. Les femmes sont alors particulièrement suivies pendant toute leur grossesse. Généralement, on leur préconise du repos pour éviter tout risque d’accouchement prématuré. Le placenta praevia peut se résoudre de lui-même, le placenta se modifiant en fin de grossesse et pouvant "remonter".

Pour l’accouchement, là encore les précautions sont importantes. Quand le placenta est trop proche du col de l’utérus ou s’il le recouvre, un accouchement par voie basse est alors impossible. Il faut faire une césarienne avant le terme prévu.

Il faut enfin savoir qu’il existe environ 1 placenta praevia pour 250 grossesses. Ce chiffre augmente avec l'âge de la mère, mais aussi en cas de cicatrices utérines anciennes, ou de grossesses multiples. 

A voir aussi :