Procès de l'amiante en Italie : verdict attendu

Le verdict du plus grand procès jamais organisé sur le drame de l'amiante sera rendu lundi 13 février 2012, à Turin (Italie). Un verdict auquel les victimes françaises de l'amiante prêtent une attention particulière.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Le milliardaire suisse, Stephan Schmidheiny, et le baron belge Jean-Louis Marie Ghislain de Cartier de Marchienne, respectivement ex-propriétaire du groupe Eternit et ancien actionnaire du groupe Eternit Italie, vont bientôt être fixés sur le sort.

Ils ont été considérés par le parquet comme les responsables effectifs de la gestion d'Eternit Italie. Les deux hommes sont donc, de ce fait, accusés d'être également responsables de la mort d'environ 3 000 personnes en Italie, anciens ouvriers ou simples habitants de Casale Monferrato et Cavagnolo (nord), Rubiera (nord) ou Bagnoli (sud). Une peine de 20 ans de prison a été requise contre eux.

Le 4 juillet 2011, le parquet a réclamé à leur encontre la peine la plus lourde possible, soit 12 ans, à laquelle il a ajouté 8 ans, jugeant que les personnes exposées à l'amiante peuvent encore tomber malade plusieurs décennies après. Le procureur, Raffaele Guainiello, dans son réquisitoire a parlé de "tragédie" qui "continue à semer la mort".

La défense a nié la responsabilité directe dans la gestion de la société italienne des deux accusés, qui ne se sont jamais présentés aux audiences. Toujours est-il que les parties civiles ne comptent pas se résigner. Le 3 février 2012, le Conseil municipal de Casale Monferrato, après un feu vert initial à une négociation à l'amiable, avait finalement refusé 18 millions d'euros proposés par M.Schmidheiny en échange de la renonciation de la commune à se constituer partie civile.

En France, les victimes de l'amiante sont impatientes de connaître l'issue de ce procès et espèrent qu'il pourra créer un précédent. Car dans notre pays, l'instruction des plaintes pénales déposées il y a 16 ans par des victimes de l'amiante, s'éternisent.

 En savoir plus :