Papillomavirus : le vaccin protégerait aussi la bouche et la gorge

Papillomavirus : le vaccin protégerait aussi la bouche et la gorge

Le vaccin contre le papillomavirus ne protégerait pas seulement du cancer du col de l'utérus. Il réduirait aussi le risque de cancer de la bouche et de la gorge selon une étude du Centre international de Recherche sur le Cancer.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

Les HPV, les papillomavirus humains sont connus pour provoquer des cancers du col de l'utérus. On sait aussi qu'on peut retrouver la présence de ces virus dans la bouche et la gorge, et donc augmenter les risques de développer un cancer dans ces zones. La prévalence de ces cancers ORL aurait augmenté ces dernières années. Ce constat est particulièrement sensible aux Etats-Unis et en Europe, chez les hommes et les personnes jeunes, en raison des pratiques de sexe oral. Récemment, l'acteur Mickael Douglas liait directement son cancer de la gorge à sa pratique du cunnilingus.

De bons résultats du vaccin HPV contre ces cancers

Le vaccin contre le HPV pourrait aussi protéger contre ces cancers. Selon une étude du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) à Lyon, ce vaccin pourrait aussi prévenir ces autres cancers.

L'étude du CIRC a été menée au Costa Rica, en collaboration avec des chercheurs de ce pays ainsi que la United States National Cancer Institute (NCI). En 2004 et 2005, un total de 7.466 femmes en bonne santé âgées de 18 à 25 ans ont été vaccinées contre les HPV 16 et 18. Parmi elles, 5.840 ont fourni des prélèvements buccaux, qui ont servi à évaluer l'efficacité du vaccin contre les infections orales à HPV. Avec de très bons résultats, puisque l'étude a montré que l'immunisation avait permis une réduction de 93% de la prévalence de ces infections à haut risque de cancer jusqu'à 4 ans après l'injection.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Ailleurs sur le web :