Occlusion intestinale : quels médicaments prendre ?

Le méthylsulfate de tiémonium était très efficace pour les subocclusions : quel médicament équivalent peut-on prendre à la place ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Pr. Francis Michot, chirurgien digestif au CHU de Rouen :

"Le méthylsulfate de tiémonium est un antalgique, et un anti-spasmodique. Mais le traitement le plus efficace reste de s'arrêter de manger de manière à ne plus remplir l'intestin, en amont de cet obstacle qui est en train de se constituer. Mais il n'y a pas vraiment de médicament susceptible de libérer un intestin qui est en train de s'occlure.

"L'aspiration est, pour nous, le traitement non opératoire ou médical de base de l'occlusion, puisque l'objectif de l'aspiration digestive continue est de maintenir vide l'estomac, et de diminuer la pression endoluminale qui règne dans l'intestin."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

  • Peut-on faire une occlusion intestinale en retenant trop longtemps d'aller aux toilettes pour X ou Y raison ?
    Voir la réponse en vidéo*
  • Un enfant qui a été opéré d'une invagination intestinale à 4 mois peut-il faire une occlusion par la suite ?
    Voir la réponse en vidéo*

* Les réponses avec le Pr. Francis Michot, chirurgien digestif au CHU de Rouen