Faut-il bannir toutes les huiles de notre alimentation ?

Faut-il bannir toutes les huiles de notre alimentation ?Est-il exact qu'il est déconseillé d'utiliser certaines huiles pour la cuisson, comme l'huile d'olive par exemple ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Pr. Philippe Legrand, biochimiste et nutritionniste et le Dr Pascale Modaï, nutritionniste :

"Il ne faut surtout pas bannir les huiles de notre alimentation. Les huiles végétales sont des sources majeures des acides gras indispensables. Concernant les acides gras poly-insaturés, deux familles, oméga 6 et oméga 3, se dégagent. Du point de vue équilibre, on est actuellement en excès d'oméga 6. Les huiles de maïs et tournesol ont envahi naturellement nos régions. Pour les oméga 3, si le végétal n'en a pas besoin, il n'en fabrique pas. En ce sens l'huile de colza et l'huile de noix peuvent être des sources intéressantes d'oméga 3. L'huile de lin est un peu trop concentrée."

"L'huile d'olive n'est pas déconseillée pour la cuisson. Le goût est juste un peu plus fort. Sur le plan médical, il n'y a aucune raison de déconseiller certaines huiles pour la cuisson."

"Il n'y a pas d'argument santé contre l'huile d'olive en cuisson. En revanche il faut savoir que l'huile d'olive ne contient pas d'oméga 3. En termes de nutrition, il ne faut donc pas compter sur l'huile d'olive pour l'apport d'oméga 3."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :