1. / Alimentation

Un atelier parents-enfants pour apprendre à manger... en se faisant plaisir !

Et si on renouait avec le plaisir de manger, loin de la peur de grossir, de la peur de certains aliments ou tout simplement de la peur de trop manger ? 

Rédigé le

Un atelier parents-enfants pour apprendre à manger... en se faisant plaisir !

S'affranchir des diktats nutritionnels et retrouver le plaisir des aliments, c'est l'objectif des ateliers organisés par Alexandra Palao, diététicienne, qu'elle propose à des mères et leurs filles. Pour y parvenir, Alexandra n'a qu'une seule règle : laisser son corps décider de ce qu'il faut manger.
« On mange beaucoup avec nos têtes. On nous dit qu'il faut manger sain, cinq fruits et légumes. Tout ça, ça s'adresse à nos têtes. Et notre corps, il encaisse. Injonctions, tensions [...] Ça devient un casse tête. Ici, on revient à l'expérience corporelle et du coup, on aborde les aliments beaucoup plus ouvert. » explique t-elle.

Stimuler les sens pour redécouvrir le goût des aliments
Dans ces ateliers, les participantes redécouvrent chaque aliment avec un regard neuf, comme si elles ne l'avaient jamais goûté. Par exemple, des chips, qu'elles passent au crible de leurs cinq sens : écouter le bruit de l'aliment, le renifler, le caresser puis le laisser fondre dans la bouche. Elles apprennent ainsi à déguster les aliments en pleine conscience et sans aucun préjugé.
« On a plein de croyances sur les chips : ça fait grossir, c'est gras, quand on commence le paquet on le termine. Nous on lâche toutes ces croyances et on va plonger dans l'expérience corporelle et sensorielle et ainsi, être tellement submergé d'informations que souvent, on est rassasié avec une petite quantité. »
Ces séances de dégustation donnent aux parents l'envie de cuisiner d'avantage et réapprennent aux enfants à manger avec plaisir.
« J'ai appris qu'il faut déguster avec les cinq sens au lieu d'avaler tout comme ça » raconte Joanna, 10 ans.
Grâce à ces ateliers, les aliments gras et sucrés ne sont plus diabolisés, ils sont simplement mangés en juste quantité.