Vésicule : un diagnostic difficile ?

Pourquoi la présence de calculs semble-t-elle parfois difficile à diagnostiquer ?

Rédigé le , mis à jour le

Vésicule : un diagnostic difficile ?

Les réponses avec le Dr Jérôme Loriau, chirurgien digestif à l'hôpital Paris Saint-Joseph :

"La vésicule est une cavité. Si elle n'est pas pleine, on ne voit pas très bien ces petits échos qui sont ceux des calculs à l'intérieur de la vésicule biliaire, parce que la personne n'est pas à jeun, la vésicule n'est pas remplie, parce que l'on est plus fort, un peu plus rond, parce que l'on est un peu échogène ou pas échogène, c'est-à-dire que l'on a du mal ou pas, à voir à l'intérieur de l'abdomen, grâce aux ultrasons. Plein de facteurs peuvent rentrer en ligne de compte pour rendre l'examen plus ou moins difficile.

"Avec les IRM, on ne passerait pas à côté des calculs qui sont allés se promener dans le canal cholédoque. Avec l'IRM, on cherche les calculs qui sont allés se compliquer, qui sont partis migrés. Avec une ou deux échographies, on arrive à identifier les calculs de la vésicule biliaire."

En savoir plus

Dossier :

Questions/Réponses :

  • Je viens de me faire poser un by-pass. Les risques de calculs biliaires sont-ils plus importants que pour les autres personnes ?
    Voir la réponse en vidéo*
  • Après m'être fait opérer il y a quatre ans, j'ai toujours diarrhées et douleurs. Combien de temps cela va-t-il durer ?
    Après une opération, peut-on avoir besoin d'être réopéré ?
    Voir la réponse en vidéo*
  • Existe-t-il un type de cuisine qui prévient les problèmes biliaires ? Y a-t-il des pays où personne n'en souffre ?
    Ne peut-on pas vider la vésicule de ses cailloux sans enlever la vésicule elle-même ?
    Voir la réponse en vidéo*
  • J'ai des calculs et je dois me faire opérer bientôt. Ils sont associés à du "sludge". Qu'est-ce que c'est ?
    Voir la réponse en vidéo*

* Les réponses avec le Dr Jérôme Loriau, chirurgien digestif à l'hôpital Paris Saint-Joseph