Un enfant sur 440 va developper un cancer avant l'âge de 15 ans

En France, un enfant sur 440 va développer un cancer avant l'âge de 15 ans, selon les chiffres publiés le 27 décembre 2010 dans le bulletin épidémiologique hebdomadaire de l'Institut de Veille sanitaire. Cette statistique est le résultat d'une étude menée entre 2000 et 2004.

Rédigé le , mis à jour le

Un enfant sur 440 va developper un cancer avant l'âge de 15 ans
Un enfant sur 440 va developper un cancer avant l'âge de 15 ans

Entre 2000 et 2004, 8 473 nouveaux cas de cancers ont été enregistrés chez les moins de 15 ans en France métropolitaine, soit un taux d'incidence de 156,6 cas par an et par million d'enfants (166,3 pour les garçons et 146,4 pour les filles).

Selon l'Institut de Veille sanitaire, "les taux d’incidence sont proches de ceux des autres pays industrialisés mais un peu plus élevés que ceux observés précédemment par les registres régionaux pédiatriques". Des chiffres en évolution donc qui peuvent s'expliquer par une réelle augmentation du taux d'incidence de certains types de cancers mais surtout, toujours selon l'Institut de Veille sanitaire, par "une amélioration de la méthodologie d’enregistrement, voire une amélioration des techniques diagnostiques pour les tumeurs cérébrales notamment".

Si les cancers des moins de 15 ans ne représentent que 0,5 % des nouveaux cas de cancers et 0,2 % des décès par cancer, ils représentent cependant la deuxième cause de mortalité chez les enfants, après les accidents, avec 20 % de décès.

Autre chiffre révélé par l'étude, 50 % des cancers enregistrés sont intervenus avant l'âge de 5 ans.

Chez les enfants, les cancers les plus fréquents sont les leucémies (29 %), les tumeurs du systèmes nerveux central (23 %), les lymphomes (12 %) et les neuroblastomes (8 %). Avant un an, les tumeurs les plus fréquentes sont les neuroblastomes (31 %), les tumeurs du système nerveux central (15 %), les leucémies (14 %), les rétinoblastomes et les néphroblastomes. Entre 1 et 9 ans, les leucémies lymphoblastiques représentent environ 32 % des cas, les tumeurs du système nerveux central 22 % et les lymphomes 14%. "C'est après 10 ans qu'apparaissent les tumeurs épithéliales et les mélanomes, tumeurs habituellement rencontrées chez l'adulte", souligne l'étude.

En savoir plus

Dans les médias :

Sur Allodocteurs.fr :