Sport : ne cédez pas à la sédentarité

Manque d'envie, manque de temps, manque d'intérêt... la paresse peut cogner à la porte de chacun d'entre nous, à des niveaux différents. Mais si on se laisse bercer par la sédentarité, la liste des excuses peut s'allonger de jour en jour. Nordine Attab, notre coach sportif, nous donne quelques conseils pour ne pas succomber aux affres de la sédentarité.

Rédigé le , mis à jour le

Sport : ne cédez pas à la sédentarité

La paresse n'échappe à personne. Même si certains sont plus touchés que d'autres, il n'est pas rare de devoir se motiver. A tel point qu'aujourd'hui, presque 50% des Français seraient sédentaires. Par chance, même si la malbouffe nous guette, notre alimentation n'est pas encore catastrophique. C'est pourquoi il est primordial de se bouger. Comment ? En gardant en tête la notion de "plaisir" !

Aujourd'hui, de plus en plus de personnes font du sport par obligation (contrainte forte de l'image dans notre société). D'où l'idée de toujours avoir un côté ludique. Ce même côté qui nous permettra de durer dans le temps pour intégrer le sport et non l'emprunter. Le mieux, pour les anti-sports, est dans un premier temps, de l'intégrer dans leur quotidien. 

Renforcement des lombaires et de la sangle abdominale

Allongez-vous sur le ventre, avec un journal, une tablette, un puzzle devant vous. Relevez légèrement les jambes et les bras, puis tout en maintenant la position en statique, amusez-vous à lire votre rubrique préférée ou à avancer sur votre puzzle. Ne mettez pas de notion de temps en place.

Une fois que la fatigue arrive, changez de position. Placez-vous en appui sur les avant-bras et les genoux afin de solliciter la sangle abdominale. Et maintenez la position tout en continuant à vous distraire. Alternez les deux postures sans vous soucier du temps qui passe. Concentrez-vous davantage sur la lecture d'un article entier ou d'un jeu.

Renforcement des jambes

Mettez un morceau de musique que vous appréciez. Chaussez deux chaussures en gardant les lacets défaits. Placez-vous en position de chaise, le dos contre un mur sans trop fléchir les jambes. Durant tout le temps que la chanson passe, amusez-vous à retirer vos chaussures en amenant un pied vers vous puis l'autre.

Une fois que vous avez vos deux chaussures en mains, patientez quelques secondes, puis rechaussez vos chaussures. Cet exercice devra être effectué tout en gardant la position initiale, dos contre un mur, les jambes légèrement fléchies. Une fois que vous maîtrisé l'exercice, effectuez le même procédé mais cette fois-ci, en faisant et en défaisant vos lacets. Une fois que vous maîtriserez cet exercice, n'hésitez pas à faire et défaire vos lacets, en appui sur une seule jambe, sans prendre appui sur le mur. Ce dernier exercice sera excellent pour travailler votre équilibre.

Renforcement du dos, des épaules et des bras

Placez-vous devant votre lit, avec une grosse couette posée correctement sur votre lit. Saisissez le bas de la couette, puis tirez dessus en amenant une main devant l'autre comme si vous vouliez tirer une corde vers vous. Une fois que la couette est à vos pieds, reprenez-la et replacez-la tout en restant devant votre lit. L'idée étant de secouer la couette grâce à vos bras afin qu'elle soit correctement positionnée sur votre lit. Recommencez l'exercice durant le temps d'une chanson. Cet exercice sera excellent pour renforcer votre dos, vos épaules et vos bras.

Les conseils de Nordine Attab

N'hésitez pas à vous créer un panel d'exercices durant lesquels vous pourrez associer plaisir et exercice physique.

Donnez-vous rendez-vous pour effectuer votre petite séance une fois par semaine pour débuter.

Vous en voulez plus mais vous pensez ne pas avoir le temps ? Programmez une sonnerie de rappel dans votre téléphone à un moment durant lequel vous êtes chez vous en train de regarder la télé. Vous verrez qu'au final, on dispose de plus de temps que l'on ne pense.

Pensez à intégrer vos enfants ou vos petits-enfants ! Il est certain qu'avec des exercices ludiques, ils se joindront à vous avec grand plaisir. Créant ainsi une très belle dynamique.

N'attendez pas un moment "propice" pour vous bouger. "Avant l'été", "après les fêtes", "à la rentrée", ne sont que des excuses pour retarder l'échéance. Lancez-vous maintenant !

A VOIR AUSSI