Soins pédiatriques : la disponibilité du corps médical est-elle suffisante ?

Quand mon fils a été hospitalisé en urgence en néonatalité, nous avons pu venir ou appeler 24 heures sur 24. Un soulagement pour nous, parents !Pour les nouveaux nés, la disponibilité du corps médical est-elle suffisante ?

Rédigé le , mis à jour le

Soins pédiatriques : la disponibilité du corps médical est-elle suffisante ?

Les réponses avec le Dr Nathalie Biebuyck, pédiatre au service de néphrologie à l'hôpital Necker-Enfants malades (Paris) :

"On espère toujours une bonne disponibilité du corps médical. Un enfant ou un nouveau-né hospitalisé n'est en rien comparable avec l'hospitalisation d'un adulte. En pédiatrie, nous travaillons avec un enfant et aussi avec des parents. On reste excessivement attentif à l'information des parents, à la présence parentale. Les parents doivent être informés en permanence de l'état de santé de leur enfant et le personnel médical veille à ce que cet engagement soit respecté.

"Quand il n'y a pas de chambre parent-enfant, on essaie de laisser facilement les mamans qui le souhaitent, dormir aux côtés de leur enfant. Aujourd'hui laisser un parent rester avec l'enfant est une tendance qui se généralise dans les services de pédiatrie. Les chambres parent-enfant ne sont pas disponibles dans tous les hôpitaux. Pour le moment, il s'agit d'une tendance mais ce n'est pas encore possible partout. Mais le personnel médical va au moins donner un fauteuil, une couverture à un parent…

"La présence d'un parent avec l'enfant n'est pas une charge, au contraire cela soulage tout le monde en commençant par l'enfant et le parent. Être à côté de son enfant au début de l'hospitalisation est extrêmement important."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :