Quel avenir pour les prémas ?

Ch@t du 17 avril 2013 de 15h à 16h : le Dr Annie Maurel, neuropédiatre et Valérie Lerner, kinésithérapeute ont répondu à vos questions. Un accouchement prématuré n'est jamais rassurant et arrive bien souvent mais la naissance d’un grand prématuré est heureusement beaucoup plus rare. La différence entre ce qu'on appelle prématuré ou grand prématuré dépend de la durée de la grossesse et plus précisément du nombre de semaines écoulées depuis le 1er jour des dernières règles de la maman (semaines d’aménorrhée).

Rédigé le

Quel avenir pour les prémas ?
Quel avenir pour les prémas ?
Sommaire

Les réponses du Dr Annie Maurel, neuropédiatre

  • Mes jumeaux sont nés en avril 2011 à 24 SA. La motricité est parfaite puisqu'ils marchent, courent, font des galipettes... mais sur le plan neurologique j'ai peur qu'ils aient du retard, j'ai donc décidé de les inscrire au jardin d'enfants en septembre, avant leur entrée à la marternelle en 2014 (ils n'auront que 29 mois soit 25 d'âge corrigé) j'aimerais savoir si c'est une bonne idée ?

Le jardin d'enfant est une très bonne idée pour tous les enfants.

  • Ma petite fille âgée de 10 ans a un vitiligo important est-ce que ça peut être une conséquence de sa prématurité ? Elle pesait 750g à la maissance (28 semaines).

Cela n'a pas de rapport.

  • Ma fille née à 30 SA à 20 mois, elle dit papa à la place de maman parfois. Elle n'a jamais dit son prénom, ne veut pas le dire et quand on lui demande, elle repond le prénom de son frère (1 an de plus). Est-ce un début de dyslexie ou autre ?

Ces confusions sont très habituelles au début du langage et ne font pas craindre une dyslexie.

  • Je suis aujourd'hui à 34+4 SA. J'ai fait une MAP à 32+6. Quel est le risque pour mon bébé si je venais à accoucher maintenant ?

La grande majorité des prématurés, même nés avant 32 semaines vont bien.

  • Mon fils de 6 ans né à 35 SA, est épileptique et a des troubles de comportement est-ce du à la prématurité ?

L'épilepsie n'est pas liée à la prématurité.

  • Étant née prématurée (7 mois de grossesse) et maintenant enceinte de 14 SA, est-il probable que mes jumeaux le soient également ?

La prématurité est plus fréquente chez les jumeaux, mais votre prématurité n'a aucune conséquence.

  • Je suis née en 1959, j'ai 53 ans et je suis née à 6 mois et demi, je pesais 800 g, je ne suis sortie qu'en février 1960, quand je pesais 3 kg. A l'époque c'était comme ça, j'avais un jumeau de 1, 5 kg qui n'a pas survécu. J'ai été propre à moins d'un an, j'ai marché également à moins d'un an. Jeune pas de problème de santé, bonne scolarité, c'est arrivé à 50 ans, j'ai des problèmes respiratoires, est-ce du à ma prématurité ?

Vos problèmes respiratoires à 50 ans ne sont pas liés à votre prématurité.

  • Enceinte de 32 SA de jumeaux dont 1 rciu (poids estimé 1100g pour le rciu et 1600g pour l'autre à 30 sa+6) la naissance est envisagée au pire dans 1 semaine. Les risques de sequelles sont-ils encore importants à ce terme et sont-ils différents pour le bébés rciu (aucune cause ni souffrance foetale identifiées à ce jour) ?

La grande majorité des enfants né avant 32 SA vont bien.

  • Suite à la prématurité de mes jumelles je souhaiterais rencontrer un psychologue pour essayer d'avancer, j'ai rendez-vous au CAMSP dans 3 semaines, y aura-t-il une possiblité pour moi, ou dois-je prendre un rendez-vous en libéral ?

Il y a toujours des psychologues dans un CAMSP.

  • J'aimerais savoir si le fait que mes jumeaux aient probablement un retard de langage peut perdurer longtemps ou bien cela s'estompe rapidement s'ils sont suivis, parce que j'ai une amie dont la petite fille a 20 mois, parle très bien pour son âge, alors que mes petits commencent tout juste à essayer de répéter bien qu'ils sachent dire papa, maman, caca et 2 ou 3 autres mots ?

Les débuts du langage sont très variables d'un enfant à l'autre, qu'il soit né prématurément ou pas.

  • Mon petit fils est né à 28 semaines le 03:08:12 et pesait 605 gr il est sorti de l'hôpital le 29:01:13 il a besoin d'une assistance respiratoire surtout la nuit le gros problème c'est qu'il ne veut pas s'alimenter seul donc toujours la sonde pour son alimentation est-ce courant chez les grands prémas ?

C'est relativement fréquent, malheureusement.

  • Pourquoi en MAP, faut-il rester alité si la majorité des prémas vont bien ?

En effet, la majorité des prématurés vont bien. Mais, moins la prématurité est importante, moins sont présentes les rares troubles du développement.

  • Le retard de langage est-il forcement lié a la prématurité ?

Non.

  • Y a-t-il plus de troubles du comportement chez les prématurés ?

Oui. C'est important qu'une psychologue ou psychiatre soit disponible pour l'enfant et ses parents au cours du suivi.

  • J'ai eu mes jumelles à 26 semaines maintenant elles ont 11 mois d'âge réel. Elles vont bien. Est-ce que des soucis peuvent apparaitre plus tard ?

Comme je l'ai dit dans l'émission, il est bon de poursuivre le suivi jusqu'à deux ans, même si la majorité des enfants vont bien.

  • Pourquoi y a t-il plus de troubles du comportement chez un enfant préma ?

Ce sont les troubles de la relation enfant-parents suite à une longue hospitalisation et aux fortes inquiétudes des parents très malmenés, qui expliquent en grande partie les troubles du comportement. Ces troubles n'apparaissent pas ou sont moins important quand l'enfant et ses parents sont aidés à la suite de l'hospitalisation.

Les réponses de Valérie Lerner, kinésithérapeute

  • J'ai accouché à 30 semaines et 5 jours de jumelles mono-bi, elles ont aujoud hui 7 mois d'âge réel. L'une a des leucomalacies et est suivie par une kiné, la seconde n'a rien donc pas de suivi mais n'est pas plus en avance dans le développement psychomoteur ? Est-ce parce que sa soeur est en retard et qu'elle l'attend ?

Il y a une grande complicité entre jumelles, mais je ne dirai pas que l'une attende l'autre dans le développement. A 7 mois on ne voit pas toujours de grandes différences. Je vous conseille de demander votre kiné qu'elle vous explique ce qu'elle observe chez votre fille (qui est suivi). Souvent il y a p.ex. des tensions au niveau des jambes. Ca vous aidera à comprendre la différence du développement de vos filles.

  • Est-ce qu'un retard de langage est forcement du à la prematurité ?

Non. On ne connait pas toujours les causes du retard. Les enfants n'ont pas tous le même talent pour l'apprentissage du langage. Une I.M.C., des troubles de l'audition ou du développement peuvent être à l'origine du retard. Parfois l'enfant n'a pas eu assez d'occasions d'entendre parler autour de lui. Chaque enfant se développe à son rythme.

En savoir plus

En France la classification de la prématurité est la suivante :

Prématurité : de la 32ème à la 36ème SA
Grande prématurité : de la 27ème à la 32ème SA
Très grande prématurité : de la 25ème à la 27ème SA
Extrême prématurité : de la 22ème à la 25ème SA

Le risque pour la santé à venir d’un enfant est d’autant plus important que sa prématurité est grande. C’est pourquoi les équipes médicales veillent toujours au maximum à retarder les accouchements le plus possible. Il n'existe pas, à ce jour, de consensus mondial sur l'âge limite pour réanimer un nouveau né. Pourtant en France depuis 2006, le curseur s'est positionné autour de la 26ème semaine mais les médecins font du cas par cas.

L'enfant né avec une grande prématurité vit généralement de la même façon que tous les autres enfants et les personnes extérieures n’ont à priori aucun de moyen de faire la différence. Pourtant il a été été établi que près de 40% des grands prématurés présentaient quelques séquelles à l’âge de 5 ans : des troubles moteurs qui couvrent un champ très vaste, certains seront peut être incapables de marcher alors que d'autres auront une démarche légèrement imparfaite. Ces troubles sont modérés pour 9% des enfants et sévères dans seulement 5% des cas.

En matière de déficiences sensorielles, on retrouve essentiellement des troubles auditifs (inférieurs à 1%) et visuels (environ 2%). Quant aux troubles dits cognitifs, il s'agit essentiellement de difficultés liées à l'apprentissage et à l'attention. Ce devenir intellectuel est finalement le plus inquiétant. Les parents d’un grand prématuré doivent alors surveiller les moindres troubles de leur enfant, pour intervenir rapidement si nécessaire.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Et aussi :

Sponsorisé par Ligatus