Prolapsus : pourquoi ne pas faire de rééducation avant les grossesses ?

Pourquoi ne pas faire de rééducation avant les grossesses ? J'ai 25 ans et déjà un prolapsus !

Rédigé le , mis à jour le

Prolapsus : pourquoi ne pas faire de rééducation avant les grossesses ?

Les réponses du Pr. François Haab, chef de service d'urologie à l'hôpital Tenon (Paris) :

"Avoir un prolapsus avant toute grossesse est très rare. Il s'agit de prolapsus presque héréditaire avec des familles à risque. Dans ce cas, il convient d'avoir une vraie prise en charge dans des centres très spécialisés pour faire de la rééducation avant la grossesse et parfois même pendant la grossesse. Certaines études ont montré qu'on diminuait le risque d'incontinence urinaire après la grossesse et également le risque de prolapsus en maîtrisant mieux le périnée grâce à la rééducation pre- et per-partum, donc pendant la grossesse."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

  • J'ai un prolapsus de type 2. On me propose une bandelette ou plaque métallique… Et le sport ne sert à rien, me dit-on. Est-ce vrai ?
    Voir la réponse en vidéo*

  • Quels sont les risques post-opératoires éventuels d'une opération de prolapsus ?
    Voir la réponse en vidéo*

  • La rééducation par électrostimulation est-elle efficace pour un prolapsus postérieur ?
    Voir la réponse en vidéo*

  • Quelles sont les causes du prolapsus et ses principales complications ?
    J'ai 3 enfants et je n'ai jamais fait de rééducation du périnée, ai-je plus de risque de faire une descente d'organes ? 
    Voir la réponse en vidéo*

* Les réponses avec le Pr. François Haab, chef de service d'urologie à l'hôpital Tenon (Paris)

Sponsorisé par Ligatus