Levures : des plus utiles aux plus dangereuses

Les levures permettent de faire lever la pâte à pain et de fabriquer également certaines boissons alcoolisées, comme la bière. Ces organismes unicellulaires peuvent être utiles dans la vie quotidienne mais sont aussi à l'origine d'infections, comme les fameuses mycoses vaginales chez les femmes.

Rédigé le , mis à jour le

Levures : des plus utiles aux plus dangereuses
Sommaire

Qu’est-ce que les levures ?

Michel Cymes et Benoît Thevenet expliquent l'utilisation des levures.

Les levures sont des champignons dont la taille est inférieure à 10 microns (c'est-à-dire 10 millièmes de millimètre). Elles ont la particularité de n'être composées que d'une seule cellule. Cette dernière possède une paroi de protection, une membrane qui régule les échanges avec l'extérieur, et à l'intérieur, un noyau qui contient le matériel génétique et des mitochondries, qui assurent la production d'énergie.

Le membre le plus connu de cette grande famille de 700 espèces est Saccharomycès Cerevisiae, qui est utilisé pour la fabrication de la bière ou du pain. Les levures se nourrissent grâce à un processus de fermentation. De façon très simple, elles transforment les sucres en alcool ou en gaz carbonique. Dans le commerce, elles sont aussi proposées sous forme de comprimés ou de paillettes à parsemer sur la salade.

Candidose, infection des muqueuses

La candidose ou la mycose vaginale sont des infections causées par une levure.

Les bienfaits de cette levure sur les cheveux ou les ongles ne sont toujours pas démontrés. En outre, dans l'univers des levures, on trouve de tout, des plus utiles aux plus dangereuses. Elles sont en effet à l'origine de certaines pathologies telles que la candidose, provoquée par le Candida Albicans.

Normalement présent sur la peau et dans la bouche, l'intestin et le vagin, le Candida Albicans, dans certaines conditions, peut se multiplier et envahir la surface de la peau ou les muqueuses. Ce n'est pas une maladie, il profite seulement d'une perturbation de l'équilibre de l'organisme pour proliférer.

Levures : de véritables petites usines

Les levures sont étudiées pour leur faire produire des molécules recherchées.

Il est par ailleurs un organisme modèle pour les scientifiques. Cette levure peut servir à décrypter certaines maladies génétiques humaines, comme la mucoviscidose, qui touche les voies respiratoires et le système digestif.

Les biologistes et les industriels se sont aussi emparés des levures pour les transformer en véritables usines et ainsi produire des molécules qui nous intéressent. Pour cela, ils vont modifier leur fonctionnement en ajoutant ou en supprimant certains gènes. Des chercheurs de l'INRA ont, par exemple, transformé une levure utilisée pour la vinification pour qu'elle produise moins d'alcool.

Sur le même principe, la championne des levures, Saccharomycès Cerevisiae (celle qui permet au pain de lever) est également utilisée pour fabriquer des médicaments. Elle entre d'ailleurs dans la composition du nouveau vaccin contre le papillomavirus, le virus responsable des lésions cancéreuses du col de l'utérus.

Au laboratoire : la traque aux champignons

Hôpital Cochin, service de parasitologie et de mycologie où sont analysés tous les prélévements réalisés sur les patients

L'infection par un champignon n'est pas anodine, il faut toujours chercher à l'identifier...

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr

Dossiers :

Dans le forum :

Sponsorisé par Ligatus