Les probiotiques : facteurs d'obésité ?

Certains probiotiques pourraient favoriser l'obésité chez les animaux et les hommes, selon une analyse publiée dans la revue Microbial Pathogenesis. Ces produits ajoutés aux aliments sont censés améliorer la flore intestinale.

Rédigé le , mis à jour le

Les probiotiques : facteurs d'obésité ?
Les probiotiques : facteurs d'obésité ?

Les probiotiques sont utilisés depuis de nombreuses années comme facteurs de croissance chez les animaux de ferme pour remplacer les antibiotiques, interdits par la législation européenne.

L'équipe du Pr. Didier Raoult, de l'Unité de recherche sur les maladies infectieuses et tropicales émergentes (URMITE, CNRS/AMU/Inserm/IRD, Marseille) est partie du constat que des poussins ayant reçu des Lactobacillus ingluviei devenaient des poulets plus grands et plus gros que la moyenne. Ils ont ensuite rapproché leurs observations des résultats de 82 autres études sur les probiotiques, et il en résulte l'existence d'un lien entre les variations de poids et la consommation de probiotiques.

Certains de ces organismes sont des facteurs de prise de poids, comme L. acidophilus actif chez l'homme et l'animal, L. fermentum et L. ingluvei actifs chez les animaux uniquement. A l'inverse, d'autre probiotiques, comme L. gasseri, sont associés à une perte de poids chez les hommes.

Le Pr. Raoult estime qu'il est nécessaire de continuer les analyses concernant ces produits car ils sont largement présents dans l'alimentation humaine. L. fermentum et L. acidophilus notamment, sont présents dans de nombreux produits laitiers de grande consommation. Il est donc important de connaître leur impact sur la prise de poids et l'obésité.

Source : "Comparative meta-analysis of the effect of Lactobacillus species on weight gain in humans and animals", Microbial Pathogensis, 24 mai 2012.

En savoir plus