Les maladies liées au travail de plus en plus psychologiques

Mal de dos, tendinites ou encore problèmes d'articulations. Les troubles musculo-squelettique (TMS) sont, d'un point de vue juridique, reconnus comme étant des pathologies liées au travail depuis une vingtaine d'années. Ce n'est pas le cas des troubles mentaux, qui ont pourtant augmenté de manière significative ces dix dernières années...

Rédigé le , mis à jour le

Les maladies liées au travail de plus en plus psychologiques
Les maladies liées au travail de plus en plus psychologiques

C'est ce que prouve le dernier rapport de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (Anses).

Ces troubles mentaux, également appelés risques psycho-sociaux, se hissent désormais au second rang des maladies professionnelles (22 %), derrière les pathologies respiratoires (24 %), mais devant les TMS (16 %).

Publié le 4 octobre 2011, les conclusions du rapport de l'Anses, qui s'appuie sur 200 000 consultations effectuées dans les 32 centres de pathologie professionnelle (CCPP), soulignent l'augmentation constante des risques psycho-sociaux, comme le stress, la dépression, le harcèlement moral ou sexuel.

Ainsi, depuis 2001, "les pathologies ou symptômes psychiques vus dans le réseau sont en constante augmentation chez les hommes comme chez les femmes", la hausse la plus importante concernant le secteur tertiaire. L'Anses note qu'il est difficile "de faire la part des choses" entre une augmentation réelle et une prise de consciences des salariés qui consultent plus, mais cette augmentation n'est certainement pas anodine.

Les psychopathologies du travail sont, d'après les conclusions du rapport, en constante augmentation chez les hommes comme chez les femmes. L'augmentation la plus importante est observée dans le secteur tertiaire (immobilier, services aux entreprises, secteurs de la santé).

Source : ANSES

En savoir plus :