Le risque de cancer du sein diminue-t-il avec une ménopause précoce ?

Le risque de cancer du sein diminue-t-il avec une ménopause précoce ?

Rédigé le

Le risque de cancer du sein diminue-t-il avec une ménopause précoce ?

Les réponses avec le Dr Alain Tamborini, gynécologue :

"Dans la mesure où l'on dit que la ménopause tardive est un facteur de risque de cancer du sein, on peut effectivement considérer que la ménopause précoce diminue le risque de cancer du sein. Mais cela n'est pas un argument pour refuser le traitement hormonal substitutif car les complications de la carence hormonale quand on se retrouve en ménopause à 35 ans, sont gênantes. Cela permet de préserver la sexualité, le capital osseux…

"L'insuffisance ovarienne sous-entend que cela peut redémarrer. Et compte-tenu du caractère imprévisible et capricieux du fonctionnement des ovaires à cette période, cela peut redémarrer. Parfois on peut avoir une ovulation et dans quelques cas, on peut aussi avoir une grossesse. Par définition, une ménopause précoce signifie un arrêt de fonctionnement. Le terme est donc à utiliser avec précaution, car les frontières entre la pré-ménopause et la ménopause complète sont des frontières mouvantes très variables d'une femme à une autre. Il faut donc attendre avant de poser de façon définitive un diagnostic de ménopause."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

Sponsorisé par Ligatus