La baisse de la libido à la ménopause est-elle une fatalité ?

La baisse de la libido à la ménopause est-elle une fatalité ?

Rédigé le

La baisse de la libido à la ménopause est-elle une fatalité ?

Les réponses avec le Dr Catherine Solano, sexologue, et Caroline Kruse, conseillère conjugale et familiale :

"Non, la baisse de libido à la ménopause n'est pas une fatalité. On sait qu'après la ménopause, les femmes qui ont un nouveau partenaire ont exactement le même désir, la même excitation, le même plaisir que des femmes de 20 ou 25 ans. C'est plus la durée de la relation qui peut faire qu'on observe une baisse de libido.

"C'est un peu comme la prise de poids. On ne prend aucun poids à la ménopause, c'est plutôt du poids que l'on accumule au fil des années. Le désir fonctionne de la même manière."

"Il peut aussi y avoir une forme de liberté quand on arrive à la ménopause. Les enfants ont grandi, un certain nombre de choses se sont installées et on peut se sentir plus libre d'aimer."

"À la ménopause, il peut y avoir des problèmes de sécheresse vaginale chez certaines femmes. Il y a aussi le fait qu'au moment de l'ovulation les femmes qui ne prennent pas la pilule ont souvent une bouffée de désir. Et après la ménopause, comme il n'y a plus d'ovulation, il n'y a plus par moment les pics de désir. Certaines femmes sont gênées de ne plus sentir cette explosion sexuelle quelques jours par mois."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

Sponsorisé par Ligatus