L'anxiété et les crises de panique sont-elles héréditaires ?

L'anxiété et les crises de panique sont-elles héréditaires ? Des histoires familiales peuvent-elles expliquer des terrains anxieux chez l'enfant ?

Rédigé le , mis à jour le

L'anxiété et les crises de panique sont-elles héréditaires ?

Les réponses avec le Pr Antoine Pelissolo, chef de service du pôle psychiatrie à l'hôpital Henri Mondor (Créteil) :

"Nous ne sommes pas tous égaux face au stress. Nous avons des réactions plus ou moins fortes. Le stress, l'anxiété ont une constitution génétique. Nous avons des différences, pas forcément à faire une maladie anxieuse, mais en tout cas à exprimer les émotions de manière plus ou moins forte. Il y a sûrement une part biologique.

"Dans tous les troubles anxieux, pour l'instant, nous n'avons pas identifié des facteurs génétiques bien établis, contrairement à d'autres types d'affections. Mais on sait qu'il y a un terrain favorisant. Il y a des familles où les personnes sont plus sensibles que d'autres. Et ce n'est pas pour autant une maladie. C'est juste un terrain favorisant. Après en fonction de la vie et de l'environnement, on sera plus ou moins prompt à développer des choses qui deviennent problématiques.

"Pour la psy, il y a une distinction cerveau du bas – cerveau du haut. Le cerveau du bas produit les émotions, l'instinct, les réflexes… et chez certaines personnes, ce cerveau est plus réactif. Ça passe par l'adrénaline, par d'autres substances... Les transmetteurs de cette famille vont être plus exprimés, plus réactifs. Mais tout dépend ce qui se passe dans le cerveau du haut. Le cerveau du haut correspond à la conscience, à la réflexion, au raisonnement... Certains arrivent à prendre de la distance avec leurs émotions alors que d'autres sont un peu enfermés dedans. Il y a une mauvaise mayonnaise quand le corps exprime de la peur et qu'on a peur de sa peur. C'est dans ce moment-là qu'on crée des pathologies."

En savoir plus sur les crises d'angoisse

Dossier :

Questions/réponses :