Hospitalisation des enfants : quelle place pour les frères et soeurs ?

Ma petite sœur Ibtissem (11 mois) est hospitalisée dans le 92, elle me manque. Je le vis très mal, moi qui ai 8 ans et suis dans le 76 !Le soutien de la fratrie est souvent thérapeutique pour un enfant hospitalisé. Pourquoi les visites des enfants de moins de 15 ans sont-elles interdites ?

Rédigé le , mis à jour le

Hospitalisation des enfants : quelle place pour les frères et soeurs ?

Les réponses avec le Dr Nathalie Biebuyck, pédiatre au service de néphrologie à l'hôpital Necker-Enfants malades (Paris) :

"Il est évident que quand un enfant est malade et est hospitalisé, on a tendance à tout focaliser autour de lui, les parents sont extrêmement pris et souvent on oublie qu'il y a toute une fratrie derrière qui doit être prise en charge tant au niveau physique qu'au niveau psychologique. Dans la mesure des possibilités, nous pouvons prendre en consultation une famille entière notamment dans les maladies graves, chroniques… Nous sommes tout à fait disponibles pour les proches et pour expliquer aux frères et sœurs ce qu'il se passe, pour essayer de mettre des mots… Des choses essaient de se mettre en place au sein des services d'hospitalisation.

"Il est vrai que dans la plupart des services, les enfants de moins de 15 ans pour des raisons virales et bactériennes ne peuvent pas entrer. Statistiquement les enfants de moins de 15 ans sont ceux qui portent le plus de maladies virales et nous ne pouvons donc pas les laisser entrer dans un service. Mais aujourd'hui des choses se mettent en place comme les salles de famille où les frères et sœurs peuvent venir… Il y a certainement encore beaucoup de choses à faire et à apprendre, mais on avance."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :