Grossesse : du fer pour quoi faire ?

De plus en plus de compléments alimentaires destinés aux femmes enceintes se vendent en pharmacie. Pourtant, en ce qui concerne la supplémentation en fer, une récente étude internationale parue dans la revue américaine PLOS Medicine a démontré que prendre un complément alimentaire de fer tous les jours n'était pas plus efficace que de le prendre deux fois par semaine.

Rédigé le , mis à jour le

Grossesse : du fer pour quoi faire ?
Grossesse : du fer pour quoi faire ?

"J'ai toujours manqué de fer, raconte Sabrina, alors dès l'annonce de ma grossesse et après des analyses sanguines, ma gynécologue m'a recommandé de consommer plus d'aliments riches en fer comme la viande rouge ou les lentilles. Comme cela ne suffisait pas j’ai eu du fer sous forme de comprimés à prendre trois fois par jour tout au long de ma grossesse".

Les besoins en fer de la femme enceinte sont accrus en raison de l'augmentation du volume globulaire total, des besoins du fœtus et du placenta et de la perte de sang au moment de l'accouchement. Les carences en fer qui provoquent l'anémie sont donc courantes pendant la grossesse.

Il faut savoir qu'en temps normal une femme a 2,5 grammes de fer dans le corps. C'est l'un des oligo-éléments essentiels à notre corps, pour la formation de l'hémoglobine, une protéine des globules rouges qui fixe l’oxygène et le transporte dans le sang de la mère et du fœtus.    

Or pendant la grossesse, le taux d'hémoglobine baisse d'environ 20 g/L et atteint sa valeur minimale au cours du 7ème mois de grossesse. Pour y remédier, les médecins préconisent la plupart du temps des compléments en vitamine D et en fer aux femmes enceintes. C'est le cas du Dr Michel Benchimol, gynécologue obstétricien à l'hôpital Jean-Verdier, à Bondy. "Je prescris systématiquement cette supplémentation au dernier trimestre de la grossesse afin de gonfler les réserves en fer des femmes avant l'accouchement et éviter des répercussions trop importantes en cas d'hémorragie". Pour ce praticien, "beaucoup de laboratoires vantent la supplémentation en oligo-éléments et vitamines dès le début de la grossesse alors que ce n'est pas nécessaire lorsque la femme n'a pas de carence pathologique et que l'alimentation couvre les besoins."

Prendre du fer deux fois par semaines suffit

Pourtant une récente étude internationale parue dans la revue américaine PLOS Medicine a démontré que prendre un complément alimentaire de fer deux fois par semaine était aussi efficace qu'une prise quotidienne. L'équipe de chercheurs de l'Université de Melbourne, en Australie, a comparé la fréquence des prises de fer chez des femmes enceintes dans une région semi-rurale du Vietnam. Un premier groupe de 425 femmes a pris ce complément quotidiennement et l'autre groupe de 407 femmes deux fois par semaine.

Les auteurs de l'étude n'ont constaté aucune différence de poids à la naissance chez les enfants dans les deux groupes. Le nombre de prématurés, de fausses couches ou de mortalité néonatale était équivalent dans les deux groupes. A six mois, il n'y avait pas non plus de différence dans les niveaux d'hémoglobine des nourrissons des deux groupes, ni de prévalence d'anémie ou dans les taux de croissance. 

En revanche, les chercheurs ont observé que les enfants nés de mères qui avaient pris le complément de fer - acide folique, deux fois par semaine, avaient un meilleur développement cognitif que ceux dont la mère se supplémentait quotidiennement.

Source :  Hanieh S, Ha TT, Simpson JA, Casey GJ, Khuong NC, et al. (2013) The Effect of Intermittent Antenatal Iron Supplementation on Maternal and Infant Outcomes in Rural Viet Nam: A Cluster Randomised Trial. PLoS Med 10(6): e1001470. doi:10.1371/journal.pmed.1001470

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Sponsorisé par Ligatus