Fatigue chronique : par qui se faire suivre ?

Par quelle équipe se faire suivre pour un syndrome de fatigue chronique ? Centre ou équipe de référence, médecine interne, centre antidouleur, neurologie ? Quelles sont les causes de cette maladie ?

Rédigé le , mis à jour le

Fatigue chronique : par qui se faire suivre ?

Réponses du Pr. Patrick Cherin, médecin interniste à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris :

"C'est une prise en charge multidisciplinaire. Le stress influe de manière très importante sur les mécanismes. Donc une prise en charge par une équipe multidisciplinaire associant médecin généraliste, le centre antidouleur si des douleurs sont au premier plan, l'interniste, le rhumatologue, soit dans un hôpital soit dans des centres privés qui sont en train de s'ouvrir en ce moment.

"Concernant les causes, on a un petit peu avancé. Il y a des cas de fatigue chronique où on a vu qu'il y avait des épidémies de virus. C'est très à la mode. Il y a eu une épidémie l'année dernière de plusieurs de centaines de patients aux Etats-Unis. Il y a un virus un peu particulier. C'est tout de même assez marginal par rapport aux vrais syndromes de fatigue chronique où on sait qu'actuellement, il y a un lien très fort avec le stress.

"Un certain nombre de patients, à peu près 40 à 50 %, ont eu des événements traumatiques souvent dans l'enfance, ce que l'on appelle un syndrome de stress post-traumatique, qui vont perturber le métabolisme hormonal ou endocrinien qui influe sur la notion de stress, et va entrainer à distance des années plus tard une hypersensibilité au stress et des pathologies de type syndrome de fatigue chronique ou de type fibromyalgie. Un autre pourcentage de gens rassemble des gens souvent hyperactifs. On est aussi un peu dans le stress. Un état de vie déclenchant, un petit accident, une sinusite, un accouchement... peuvent entrainer avec cet état de stress, des pathologies de ce type."

En savoir plus :

Questions/réponses :

  • La fatigue chronique peut-elle engendrer une réelle dépression ? Ou à l'inverse ?
    Voir la réponse en vidéo*

  • Y a-t-il une diététique adaptée au syndrome de fatigue chronique ? Une intolérance au gluten, au lactose et au sucre est fréquente.
    Voir la réponse en vidéo*

  • Existe-t-il une solution, un remède pour améliorer la mémorisation et la concentration dans un syndrome de fatigue chronique ?
    Voir la réponse en vidéo*

  • J'ai le syndrome de fatigue chronique et je me heurte à la Sécurité sociale qui ne reconnaît pas cette maladie. Que faire ?
    Voir la réponse en vidéo*

  • À part le repos, existe-t-il un traitement ?
    Voir la réponse en vidéo*

* Réponses du Pr. Patrick Cherin, médecin interniste à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris et du Pr. Jean Lafortune, médecin généraliste à l'hôpital Saint-Antoine

Sponsorisé par Ligatus