Etats-Unis : un test de dépistage du VIH en vente libre

La Food & Drug Administration (FDA), l'Agence fédérale américaine des produits alimentaires et médicamenteux a approuvé le 3 juillet 2012, la mise en vente libre d'un test salivaire de dépistage du VIH, à faire chez soi. Le OraQuick In Home HIV® donne la possibilité à une personne de savoir si elle est séropositive n'importe où et sans suivi médical.

Rédigé le , mis à jour le

Etats-Unis : un test de dépistage du VIH en vente libre

Ce test permet de collecter un échantillon de salive à l'aide d'un tampon qu'il faut ensuite placer dans un récipient. Le résultat apparaît entre 20 à 40 minutes.

Le laboratoire qui commercialise ce test précise qu'il est efficace à 92 % pour détecter le virus. Un résultat positif ne signifie donc pas forcément que la personne est malade, mais lui indique que des examens complémentaires sont nécessaires. De même, un résultat négatif ne constitue pas une preuve absolue de séronégativité, surtout si la personne a eu des rapports à risques au cours des trois mois précédents le test.

Selon la FDA, étant donné la marge d'erreur du test, il ne devrait pas détecter plus de 3 800 cas par an. Il est surtout destiné à inciter les personnes qui ont un comportement à risque et qui ne vont pas dans les centres de dépistage à se tester.

Mais découvrir sa séropositivité sans encadrement médical pourrait poser des problèmes relatifs au choc psychologique que cela peut représenter. De plus, même après la découverte d'un résultat positif, rien ne certifie que les gens organiseront leur prise en charge médicale.

Le OraQuick In Home HIV® sera disponible dès le mois d'octobre 2012 dans 30 000 points de ventes aux Etats-Unis. En France, des tests de dépistage rapide du VIH sont disponibles uniquement dans les centres de dépistage et encadrés par une équipe médicale.

En savoir plus