Contraception des mineurs : y a-t-il d'autres solutions que la pilule ?

Je redoute que ma fille de 17 ans oublie de prendre sa pilule, n'y a-t-il pas d'autres solutions pour les jeunes ?

Rédigé le , mis à jour le

Contraception des mineurs : y a-t-il d'autres solutions que la pilule ?

Les réponses avec le Dr Marie-Laure Brival, gynécologue-obstétricienne :

"La prise de contraceptif type pilule qui réclame une position raisonnée de l'adolescente est presque antinomique avec l'adolescence, période durant laquelle tout est irraisonné, spontané… La prise de contraceptif par pilule doit être mesurée et il faut l'appréhender dans un dialogue avec le jeune. Il est vrai que l'on ne propose pas assez souvent aux adolescentes d'autres types de contraception moins contraignants comme le dispositif intra-utérin (stérilet) par exemple, qui ne présente aucune contre-indication toutes précautions prises par ailleurs."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

* Les réponses avec le Dr Marie-Laure Brival, gynécologue-obstétricienne