Comment expliquer le manque d'appétit des personnes âgées ?

À 90 ans, ma mère a de moins en moins d'appétit. Que faire ?

Rédigé le , mis à jour le

Comment expliquer le manque d'appétit des personnes âgées ?

Les réponses avec le Pr Patrick Brocker, chef du pôle de gérontologie au CHU de Nice, et le Pr Bruno Lesourd, professeur de nutrition et de gériatrie :

"Il faut savoir pourquoi cette personne a moins d'appétit. La notion principale pour faire manger les gens, c'est le plaisir. Il faut retrouver le plaisir de manger. Et pour retrouver le plaisir de manger, il faut d'abord manger ce que l'on aime. Si elle se trouve dans un endroit où on lui prépare une nourriture qui ne correspond pas du tout à ce qu'elle aime, elle ne le mangera pas.

"La deuxième notion pour laquelle les personnes âgées ne mangent pas, c'est souvent la solitude. Il ne faut pas oublier qu'à 80 ans, une femme sur deux vit seule chez elle et cela veut dire trois fois par jour manger toute seule en face de son assiette. La relation sociale est sûrement un élément important pour faire manger les personnes âgées.

"L'état de la dentition peut jouer un rôle. Quand on a mal aux dents, on mange mal. Mais il y a des personnes qui mangent sans dents et qui mangent très bien. On le connaît bien en maison de retraite. Quand on voit arriver des personnes âgées à table, la première chose qu'elles font, c'est mettre leur dentier sur la table pour pouvoir manger sur leurs gencives et elles mangent très bien. C'est le fait d'avoir mal aux dents ou le fait d'avoir un dentier qui ne vous permet pas de bien manger parce que les dents branlent."

"Le manque de salivation peut avoir un impact sur le manque d'appétit des seniors, d'autant plus si vous ajoutez tous les médicaments que peuvent prendre les personnes âgées qui limitent la salivation. Il n'y a pratiquement plus d'enzymes qui prédigèrent le repas. Au niveau gastrique les seniors ne se sentent donc pas bien, ils digèrent mal donc ils diminuent spontanément leur alimentation. De plus au cours du vieillissement, 30 à 40% des personnes au delà de 80 ans présentent une gastrite atrophique, c'est-à-dire qu'elles n'ont plus de sécrétions digestives qui vont encore plus entraîner une malabsorption des aliments. De plus ils prennent régulièrement des anti-gastriques, des anti-reflux qu'ils peuvent prendre plusieurs semaines mais certaines personnes en prennent durant plusieurs années."

"Il y a enfin le problème de la boisson. Souvent les personnes âgées ne boivent pas assez. Et le fait de boire avant le repas va permettre de relancer la sécrétion salivaire et de mieux manger."

En savoir plus sur l'alimentation des seniors

Dossier :

Questions/réponses :