Ch@t : Médicaments et érection

Ch@t du 5 juillet 2011 : Les réponse du Dr Sylvain Mimoun, gynécologue-andrologue.

Rédigé le

Ch@t : Médicaments et érection
Ch@t : Médicaments et érection
Sommaire

Les réponses au Dr Sylvain Mimoun, gynécologue-andrologue

  • Comment faire pour pouvoir avoir une érection permanente au moment du rapport et est-ce possible d'acheter des médicaments sur internet, j'ai vu qu’il y en avait sans ordonnance ?

Aucun médicament vendu sur internet ne peut être considéré comme un médicament, il y a une vraie contrefaçon dans ce domaine avec même parfois des produits toxiques dedans. Donc je vous déconseille de les utiliser.

  • Je suis gêné par le liquide qui sort toujours lors d'une érection et parfois même avant, le fait que je sois avec une fille ou de regarder une scène un peu décalée à la télé, j'ai le caleçon qui est complètement mouillé. Est-ce que c'est normal ? Existe-t-il un remède pour ça ?

Ce que vous ressentez est dû au liquide prééjaculatoire dû en général à l'excitation, ça fonctionne un peu comme une éjaculation ultra-précoce. Certains médicaments comme les antidépresseurs peuvent retarder cette sensation, voyez cela avec votre médecin.

  • Mon mari a des problèmes d'érection mais ne veut pas consulter. Comment lui dire que j'en ai besoin ?

Ce n'est pas simple mais l'idéal serait de positiver le fait que vous êtes bien avec lui, que vous aimez le contact de son corps et que ce serait super pour vous deux d'aller consulter ensemble.

  • Jeune homme de 20 ans j'ai depuis peu commencé à avoir des relations sexuelles. Le problème est que lors de ces relations, même si je me sens vraiment très bien avec ma partenaire, je n'ai pas du tout d'érection sans sollicitation appuyée, même si je me sens très excité. Cela est récurrent. Dois-je de suite consulter ?

Si l'érection ne survient pas que lors des tentatives de rapports, c'est que c'est possible qu'il y ait une part psychologique dedans. Si l'érection ne survient jamais, il vaut mieux que vous en parliez à votre médecin qui pourra demander un bilan ou vous adresser à quelqu'un.

  • Je prends après avoir eu un accident ischémique transitoire de quelques minutes et infarctus l'année suivante : Kardégic® + Inegy® + Odrik®. J'ai un pulvérisateur de trinitrine au cas où (et dont en 5 ans je ne me suis jamais servi). Est-il dans ce cas totalement interdit de prendre occasionnellement du Viagra® ?

Le danger dans ce que vous racontez, c'est que vous puissiez avoir un "mauvais" réflexe en utilisant le pulvérisateur de trinitrine. Si vous utilisez le Viagra®, demandez à votre cardiologue si vous pouvez ne pas avoir la trinitrine sur vous.

  • J'ai 27 ans et j'ai quelques difficultés d'érections. Elles ne sont pas toujours satisfaisantes dans la durée et dans la qualité. Cela dure depuis un an environ. J'évite les rapports sexuels (2 à 3 par mois) bien que j'aime ma fiancée et les rapports avec elle. C'est certainement d'ordre psychologique mais pensez-vous que prendre des médicaments type Viagra® serait utile ?

Si vous évitez les rapports, je pense en effet que les médicaments vous aideront fortement, le but étant de changer la mémoire de votre corps. Plus vous fonctionnerez (grâce aux médicaments), plus votre corps se souviendra du bon fonctionnement.

  • Le produit Kamagra® 100 mg, efficace ramené de Thaïlande, est-il fiable sur le plan de la santé ?

A mon avis, ce produit semble être une contrefaçon.

  • Y a-t-il un risque à utiliser ce type de médicaments en dehors de tout trouble érectile, juste pour essayer ce que ça fait ?

Il n'y a pas de risque à proprement dit mais il n'y a pas d'intérêt non plus, si ce n'est pour votre porte-monnaie.

  • Si l'érection est possible et correcte lors des ébats mais lors des préliminaires, ou de simples caresses : rien du tout. Un médecin généraliste peut-il seul déterminer si le problème est physique ou psy ? La perspective de consulter un spécialiste dans ce domaine à 20 ans est quelque peu angoissante pour moi. Puis-je déterminer seul quel serait le problème psy ?

Le but n'est pas de savoir si c'est physique ou psy mais plutôt "comment faire pour que ça change" et dans ce cas, il vaut mieux que vous en parliez à votre médecin pour qu'il vous oriente au besoin.

  • Y a-t-il une autre solution pour se faire prescrire que d'énoncer ouvertement un problème d'érection ?

Il n'y a pas de raison de ne pas énoncer ouvertement un problème d'érection. En général le médecin est habitué à cela donc il n'y a pas de honte à avoir, l'essentiel étant que vous trouviez la solution.

  • J'ai 64 ans et une insuffisance cardiaque de type 2 bien tolérée et un défibrillateur implanté sous Atacand® 32 Tahor® diurétique Cordarone® Cardensiel®, ai-je droit au Viagra® ou autre ?

Le plus sûr serait que vous demandiez à votre cardiologue. A priori ce que vous décrivez ne doit pas contre-indiquer l'utilisation du Viagra®, Cialis® ou Levitra®.

  • Sont-ils systématiquement vendus sous ordonnance ou peut-on les avoir par simple demande à son pharmacien ?

Oui, il faut une ordonnance et il est fréquent que le médecin mette "à renouveler" pour que vous puissiez en avoir plus facilement par la suite.

Votre difficulté semble être le non maintien de l'érection, cela fait partie des problèmes d'érection, donc n'hésitez pas à consulter et à prendre les produits actifs efficaces.

  • Mon compagnon ne fera jamais la démarche. Puis-je le faire à sa place ?

Il est assez habituel que ce soit la femme qui consulte en "éclaireur" avant le conjoint, ce qui vous permettra de discuter en direct avec le médecin concerné pour savoir quelle éventuelle stratégie vous pourriez mettre en place pour aider votre conjoint.

  • Que pensez-vous de l'aspirine (moins cher que le Viagra® et le Cialis®) pour avoir à nouveau des érections après une radiothérapie de la prostate (et que pensez-vous aussi des plantes comme le guarana, ginseng, kola, poivre, romarin et basilic ?) ? Connaissez vous d'autres possibilités plus abordable financièrement et autre que les piqûres dans la verge ?

Malheureusement l'aspirine n'a jamais traité les problèmes d'érection même si c'est un bon fluidifiant sanguin. Les divers produits que vous décrivez sont des fortifiants généraux et non pas des inducteurs d'érection. Si vous essayez et que ça ne marche pas, abandonnez ceux-là et prenez les Viagra®, Cialis® et Levitra® qui eux sont plus efficaces.

  • Mon conjoint refuse de consulter mais n'est en érection que la nuit en pleine inconscience. Quelles solutions ?

S'il a des érections la nuit, c'est que son système physiologique fonctionne. Cela devrait l'encourager à faire un bilan pour qu'on puisse l'aider. La plus mauvaise politique est celle de l'autruche, malheureusement beaucoup de problèmes de couple ont au départ ce genre de difficultés.

  • Quelle est la durée d'action du Levitra® sachant que celle du Cialis® est de 36 heures ?

La durée est en général de 12 à 18 heures, il n'est pas rare que cela puisse durer 24 heures. La forme orodispersible (qui fond sur la langue) semble être appréciée par certains. Plus vous trouverez le produit qui vous convient, plus l'enjeu tournera autour de l'efficacité plutôt que uniquement autour de la durée.

  • A l'âge de 67 ans et après une hormonothérapie de juin 2009 à décembre 2010 et une radiothérapie de octobre à décembre 2010 pour un cancer de la prostate, combien de temps peut-on espérer attendre pour avoir à nouveau des érections normales et aussi des patchs ?

Avec ce que vous décrivez suite à votre cancer de la prostate, votre objectif devrait être de pouvoir refonctionner avec l'aide des médicaments (y compris les piqûres si c'est nécessaire). Ce n'est qu'après cela que peut-être le corps se réhabituera à bien fonctionner et vous pourriez alors réduire les médicaments voire les arrêter.

Aucun des comprimés déclencheurs d'érection ne sont remboursés malheureusement.

  • Que peut-on attendre d'une pompe à pénis pour atteindre une érection ?

Le vacuum (pompe à vide) peut aider à déclencher et à maintenir une érection, même si celle-ci n'est pas aussi nette qu'après la survenue d'un traitement médicamenteux.

  • Mon époux, sur conseil de son urologue qui le suit pour sa prostate, a acheté des piqûres que l'on doit faire dans la verge. Je trouve cela un peu difficile. Qu'en pensez-vous, est-ce douloureux ?

Si l'urologue de votre époux lui a montré comment faire les piqûres en les lui faisant, petit à petit, ça deviendra de plus en plus facile. Si on ne lui a jamais montré sur lui, il ne vaut mieux pas qu'il se lance tout seul dans ce processus.

  • Une érection non stable peut-elle se soigner ?

Une érection non stable est un problème d'érection, physique ou psychologique peu importe. Habituellement l'aide ponctuelle ou répétée des médicaments déclencheurs d'érection peut aider le corps de l'homme à bien fonctionner et peut aider sa tête à retrouver confiance.

  • Quel danger pour les contrefaçons ?

On a trouvé des produits toxiques dans les contrefaçons que ce soit de la craie et même quelques fois de la mort aux rats. Donc évitez cela s'il vous plait.

  • Mon mari a 57 ans et n'a vraiment plus aucune envie. Y a-t-il un médicament qui pourrait l'aider ? Je ne sais vraiment plus quoi faire et franchement, je baisse les bras.

Il faut s'assurer pour lui que son taux hormonal de testostérone biodisponible (hormones mâles actives) est suffisant, cela pourrait expliquer dans le cas contraire une baisse d'envie. Mais il peut y avoir aussi des raisons plus psychologiques bien sûr.

Le Deroxat® comme beaucoup d'antidépresseurs de cette classe est ce qu'on donne aux éjaculateurs prématurés pour retarder leur éjaculation. Si un homme le sait, il profitera de ce retard pour avoir une meilleure érection encore. Par contre, s'il est inquiet que l'éjaculation ne vient pas et qu'il ne sait pas pourquoi, il risque de perdre l'érection...

Habituellement les difficultés d'éjaculation ne sont pas obligatoirement liées aux problèmes d'érection mais un réflexe conditionné vers un retard de l'éjaculation. C'est comme si le mécanisme éjaculatoire s'était automatiquement retardé. Il vaut mieux consulter dans ces cas un sexologue.

  • Pour le problème d'érection non stable faut-il voir un généraliste ou un sexologue ?

Vous pourrez consulter l'un ou l'autre, si le traitement du généraliste ne suffit pas aller voir un sexologue.

  • Peut-il y avoir un phénomène de dépendance aux médicaments ?

Si les érections reviennent, il vaut mieux avoir le soutien répété des médicaments plutôt que de devenir dépendant de l'échec.

  • Pourquoi lui avoir conseillé les piqûres plutôt que les cachets ? C'est peut-être pour un effet immédiat.

On propose des piqûres plutôt que des cachets quand ces derniers ne fonctionnent pas ou quand il y a une contre-indication aux comprimés.

  • Peut-on utiliser des poppers lorsqu'on a pris du Cialis® ?

NON, les poppers sont une vraie contre-indications avec le Viagra®, Cialis® ou Levitra®, il y a un danger de collapsus avec un vrai risque pour la santé. Bonne continuation, au revoir et à un prochain chat !

En savoir plus

Seulement 10 % des Français victimes de troubles de l'érection consulteraient un médecin. Pourtant, ces problèmes ne sont pas une fatalité. Des solutions existent, elles permettent de retrouver une certaine qualité de vie, à condition d'agir. Les traitements médicamenteux ont permis de sortir de l'ombre les dysfonctionnements érectiles, longtemps tabous. Après des années de monopole de la pilule bleue, la tension monte sur le marché de l'impuissance.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr

Dossiers :

Questions/réponses :

  • Est-il dangereux de prendre du Viagra® très régulièrement (quotidiennement) ?
    Voir la réponse en vidéo

  • Depuis un AVC, j'ai quelques problèmes d'érection. Mon docteur me dit que je peux prendre du Viagra®. Qu'en pensez-vous ?
    Pourquoi le Viagra® a-t-il des conséquences sur le cœur ?
    Voir la réponse en vidéo

  • Pourquoi les médicaments pour traiter les troubles de l'érection sont-ils hors de prix ?
    Voir la réponse en vidéo
  • J'ai entendu que certaines personnes prennent du Viagra® sans en avoir besoin, pour prolonger le rapport. Est-ce dangereux ?
    A 23 ans, j'ai besoin de Cialis® pour avoir des rapports sexuels satisfaisants, quel est mon problème ?
    Voir la réponse en vidéo

Animation 3D :

Forum :

Ailleurs sur le web

Sponsorisé par Ligatus