Cancer : un nouveau programme pour accélérer l'accès aux thérapies ciblées

Le programme "AcSé" vient d'être mis en place par l'Institut National de Cancer (INCa) pour metre à disposition des patients atteints de cancer et en situation d'échec thérapeutique des médicaments innovants de façon précoce et sécurisée.

Rédigé le , mis à jour le

Cancer : un nouveau programme pour accélérer l'accès aux thérapies ciblées
Cancer : un nouveau programme pour accélérer l'accès aux thérapies ciblées

Trop peu d'essais cliniques sont proposés aujourd'hui aux patients atteints de cancer et en situation d'échec thérapeutique. C'est pourquoi l'Institut National du Cancer (INCa) a imaginé un nouveau dispositif pour améliorer l'équité et la rapidité d'accès aux médicaments innovants. Ce programme a été baptisé "AcSé" (Accès sécurisé à des thérapies innovantes).

Programme ouvert aux enfants et aux ados

Ce programme AcSé va permettre de rendre accessibles des médicaments en dehors de leur indication initiale à des patients français chez lesquels ils pourraient être efficaces. 

"Les personnes concernées qui pourront participer à ce programme sont des patients avec des tumeurs à un stade avancé a priori plutôt métastatiques, en échec des traitements habituels et dont l'état général est suffisamment conservé pour qu'ils puissent être inclus et traités dans le cadre d'un essai clinique", explique Agnès Buzyn, la présidente de l'INCa. 

Différents protocoles seront mis en place. Un par molécule arrivant sur le marché. Chaque essai concernera entre 200 et 400 patients et sera également ouvert aux adolescents et aux enfants. Dans le cadre de ce programme, les médicaments seront mis à disposition des patients gratuitement.

Près de 800 molécules innovantes

Le premier essai clinique va concerner un médicament appelé le crizotinib qui bénéficie d'une autorisation de mise sur le marché (AMM) pour les patients atteints d'un cancer du poumon car il cible une mutation de gène retrouvé dans 2 % des cancers du poumons. Or la même anomalie génétique ciblée par ce médicament est retrouvée dans plus de dix pathologies différentes comme certains lymphomes ou certaines tumeurs du cerveau de l'enfant. Ce médicament sera donc proposé à des patients atteints par ces pathologies.

"L'intérêt de ce programme, explique la présidente de l'INCa, c'est que tous les patients peuvent bénéficier d'un traitement intéressant potentiellement pour leur tumeur, ciblant une anomalie spécifique de leur tumeur, mais dans un cadre particulièrement contrôlé d'un essai clinique". Les effets secondaires et l'efficacité du traitement seront recueillis afin de mieux comprendre comment fonctionne le médicament.

En accord avec l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), l'INCa proposera de nouveaux essais pour mieux évaluer dans quel cadre ces médicaments pourront être utilisés. Près de 800 molécules innovantes sont actuellement en phase d'essais cliniques précoces. Une quinzaine de ces thérapies ciblées ont reçu une AMM pour certains cancers et leur champ d'utilisation pourra être élargi dans le cadre de ce programme.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Ailleurs sur le web :