Cancer du sein : la radiothérapie durant l'opération

C'est à Nantes qu'a été expérimentée, pour la première fois, la radiothérapie peropératoire : un traitement par rayons qui se déroule en une seule séance durant l'opération, pour les tumeurs du sein de petites tailles et non invasives. Mais après trois ans, cette technique n'a toujours pas été généralisée. 

Rédigé le , mis à jour le

Cancer du sein : la radiothérapie durant l'opération, un traitement en un jour

La radiothérapie peropératoire s'applique aux tumeurs de petites tailles qui n'ont pas atteint les ganglions. L'objectif est de réaliser la chirurgie et juste après l'exérèse (ablation) de la tumeur, le traitement par rayons en une heure au lieu des cinq à six semaines de radiothérapie externe qui sont habituellement prescrites après une tumorectomie.

Pour le moment, la technique n'est toujours pas remboursée par la Sécurité sociale. En France, neuf Centres de lutte contre le cancer ou hôpitaux se sont dotés de petits accélérateurs mobiles qui ont permis de traiter quelques centaines de femmes, mais leur activité reste limitée en attendant les résultats d'une étude médico-économique lancée en 2011 par l'Institut national du cancer (INCa) pour évaluer le bénéfice de la nouvelle technique en termes de coûts réels (équipement, personnel et transports). Les résultats ne devraient pas être rendus publics avant l'an prochain, voire en 2015.

Seuls les cancers infiltrants hormono-sensibles (sensibles à l'hormonothérapie) diagnostiqués à un stade précoce et de bon pronostic, chez des femmes ménopausées, sont concernés, soit environ 10% des 50.000 nouveaux cas de cancers du sein diagnostiqués chaque année en France. Certains spécialistes restent cependant prudents car les études portant sur l'efficacité du traitement ont été réalisées sur 3 ans. Or les récidives en matière de cancer du sein peuvent survenir 10 ans après la première tumeur.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

 

 

Sponsorisé par Ligatus