3 millions de Français de 15 ans et plus vivaient avec un cancer en 2008

En 2008, ce sont près de 3 millions de personnes de 15 ans et plus en France métropolitaine qui vivaient avec un cancer ou qui en avaient guéri, selon une étude collaborative présentant l'estimation de la prévalence du cancer. 

Rédigé le

3 millions de Français de 15 ans et plus vivaient avec un cancer en 2008
3 millions de Français de 15 ans et plus vivaient avec un cancer en 2008

Cette étude, dont le rapport a été rendu public début juillet 2014, s'appuie sur les données de registres métropolitains, spécialisés et généraux, de cancers du réseau Francim.

Pour l'année 2008, la prévalence totale - c'est-à-dire le nombre de personnes de 15 ans et plus, en vie, et ayant eu un cancer au cours de leur existence - est de l'ordre de 3 millions : de façon plus précise, ce chifre concerne 1.570.000 hommes (6,4% de la population masculine totale) et 1.412.000 femmes (5,3% de la population féminine totale).

La prévalence correspond au nombre de personnes en vie et ayant eu un diagnostic de cancer au cours de leur vie, qu'il s'agisse de personnes guéries ou encore en cours de traitement : il ne s'agit donc ni des chiffres de la mortalité, ni de chiffres indiquant l'occurrence de nouveaux cas.

Les cancers du sein et de la prostate en tête

Autres données notables, celles qui concernent la nature des cancers qui touchent le plus fréquemment la population : pour les hommes, il s'agit du cancer de la prostate pour un tiers des cas. Quant aux femmes, près de la moitié sont touchées principalement par le cancer du sein.  Puis en seconde position arrive le cancer colorectal qui touche pour chacun des genres environ 10% du nombre de diagnostiqués atteints d'un cancer.

Cependant, si pour les femmes le cancer du sein arrive en première position, quel que soit le moment de leur vie ; pour les hommes, les localisations cancéreuses varient selon l'âge : le cancer de la prostate est en tête chez les plus de 55 ans, entre 15 et 44 ans, il s'agit du cancer des testicules et entre 45 et 54 ans ce sont les zones lèvres-bouche-pharynx qui sont les plus touchées. 

60% de diagnostiqués depuis 10 ans

Le nombre de patients diagnostiqués au cours de ces cinq dernières années (prévalence à cinq ans) guéries ou toujours sous surveillance, est évalué pour 2008 à 1 million  : c'est-à-dire plus du tiers des patients, parmi les trois millions environ.

Enfin, 1,7 millions de personnes, c'est-à-dire environ 60% du chiffre total de la prévalence du cancer en France chez les 15 ans et plus en France métropolitaine, avaient été diagnostiquées depuis dix ans, et étaient actuellement guéries.

Des chiffres positifs... mais pas pour tous les cancers

Les auteurs de l'étude écrivent par ailleurs que ces chiffres démontrent que "les perspectives de guérison et de survie à long terme évoluent favorablement" pour certains cancers (ceux qui sont largement représentés dans l'étude) - tandis que les cancers qui présentent un "taux de survie faible" sont peu représentés dans les chiffres publiés, alors que le cancer du poumon par exemple représente le deuxième cancer chez l'homme et le troisième chez la femme.

Etude de référence : "Estimation de la prévalence du cancer en France métropolitaine chez les 15 ans et plus" (PDF), Réseau français des registres de cancer (Francim), Hospices civils de Lyon, (HCL, Service de biostatistique), Institut national du cancer (INCa) et Institut de veille sanitaire (InVS), juillet 2014.

VOIR AUSSI