Victime de violences conjugales, Laura a été sauvée par un tweet

Du jour au lendemain, l'ex-compagnon violent de Laura Rapp est libéré de prison, sans contrôle judiciaire. En danger, la jeune femme décide de raconter son histoire sur Twitter. Son message lui sauvera la vie.

Myriam Attia
Myriam Attia
Rédigé le , mis à jour le
Victime de violences conjugales, Laura a été sauvée par un tweet

L'histoire de Laura est similaire à celles de nombreuses femmes. Faute de moyens, de temps, et surtout, de formation sur le sujet des féminicides, les signalements de Laura ne sont pas pris au sérieux par la justice. 

S03 E01  —  Allodocteurs

Après une tentative de meurtre sur Laura, son ex-conjoint est placé en détention provisoire. Mais peu de temps après, il est libéré dans l'attente de son procès. Ce dernier n'hésite pas à se rendre autour du domicile de la jeune femme, qui se sent menacée et en danger de mort. "Je me suis retrouvée nez à nez avec lui (…) J’ai eu peur pour ma vie et celle de ma fille". Malgré les nombreux appels à l’aide de Laura, rien n’est fait pour la protéger.

C’est alors qu’elle décide de raconter son histoire sur les réseaux sociaux. "J’ai lancé un SOS, un appel à l’aide." Face à l’ampleur des réactions de soutien qu’elle reçoit, son ex-conjoint sera remis en détention provisoire une semaine après. "Twitter, les réseaux sociaux et les médias m'ont sauvé la vie."

A lire aussi : Violences conjugales : “Un mari violent n’est jamais un bon père”

102 femmes tuées en 2020

Des chiffres qui font froid dans le dos. En 2020, 102 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex-conjoint, selon un rapport du ministère de l'Intérieur. Parmi ces victimes, elles étaient 20 % à avoir déjà déposé plainte contre leur meurtrier. Pour ce qui est de l'année 2021, selon le décompte du collectif "Féminicides par compagnons ou ex", 102 femmes ont été tuées par leur compagnon ou ex-compagnon (chiffres au 25 novembre).

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !