Sexualité Info Santé, une nouvelle ligne "pensée pour les jeunes"

Sida Info Service lance "Sexualité Info Santé", un dispositif d'écoute anonyme et gratuit dédié à la sexualité des moins de 25 ans. L’objectif : les informer et les orienter vers des professionnels adaptés à chaque situation.

Mathieu Pourvendier avec AFP
Rédigé le
La plupart des requêtes concernent les pratiques sexuelles, la contraception ou les risques en cas de rapports non protégés
La plupart des requêtes concernent les pratiques sexuelles, la contraception ou les risques en cas de rapports non protégés  —  Shutterstock

Comment mieux informer les jeunes sur la sexualité ? L'association Sida Info Service a insisté vendredi 16 décembre sur la nécessité de mieux informer les jeunes sur la sexualité avec un nouvel outil : "Sexualités Info Santé". Cette nouvelle ligne d'écoute téléphonique (accessible au 0 800 00 69 07) est anonyme et gratuite. Elle est gérée par des professionnels formés. Le dispositif comporte également un site internet (sexualites-info-sante.fr) qui intègre un système d'échanges par mail et un chat.

Ce nouvel outil a été "pensé pour les jeunes", a déclaré lors d'une conférence de presse Nathalie Courtial de Sida Info Service (SIS) à Montreuil (Seine-Saint-Denis), siège de l'association, d'après l'AFP. L'objectif est d'écouter et d'accompagner un public "qui cherche à mieux s'outiller face aux enjeux de la sexualité", a-t-elle exposé.

392 sollicitations depuis octobre

Depuis son lancement en octobre, sur 392 sollicitations (mail, livechat et téléphone), une majorité provenait de jeunes de moins de 24 ans, adolescents compris.      

Plus de 60% sont passées par la ligne téléphonique. Cet engouement pour le téléphone, qui a surpris initialement l'association, s'explique par "la rareté" des lignes "gérées par des professionnels formés aux enjeux de sexualités", selon Nathalie Courtial.        

La plupart des requêtes concernent les pratiques sexuelles, la contraception ou les risques en cas de rapports non protégés.

Lutter contre la désinformation sexuelle

La ligne téléphonique permet "d'orienter vers des structures ou des professionnels de santé, en ne cherchant pas à se substituer à des sexologues", a précisé Macha Loniewski, écoutante et chargée de mission santé sexuelle chez Sida Info Service. 

De plus, les jeunes sont souvent confrontés "au manque d'information et surtout à la désinformation en matière de sexualité", a souligné la Docteure Arame Mbodje, directrice de l'association.       

Or, si, depuis 2001, trois séances annuelles d'éducation sexuelle doivent être dispensées à l'école, rares sont les établissements qui respectent cette obligation. Ce manquement est déploré notamment par les associations.   

Anonymat garanti

"Cette ligne téléphonique permet d'identifier des vraies ressources fiables sur la sexualité", a jugé Garance Gribé, sexologue clinicienne et membre du Réseau de santé sexuelle publique, pour laquelle "la garantie de l'anonymat permet aux jeunes de s'exprimer plus librement".       

L'association regroupe une cinquantaine d'écoutants professionnels, répartis sur trois sites, à Montreuil, Grenoble et Montpellier. Ils se relaient de 9h à 21h du lundi au vendredi.

Des informations sur la sexualité sont aussi consultables sur le site sexualites-info-sante.fr.  

Un site pour choisir au mieux sa contraception  —  Le Magazine de la Santé

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !