1. / Sexo
  2. / Pratiques et libido
  3. / Baisse de la libido

Couple : que faire quand le désir s'essouffle ?

La baisse de désir est fréquente avec le temps, en dépit de l'amour que se porte le couple. Comment le relancer et retrouver une harmonie sexuelle ?

Rédigé le

Couple : que faire quand le désir s'essouffle ?
Crédit photo : Luckybusiness - Fotolia.com
Sommaire

Amour et désir, des liens complexes

Si le temps passé ensemble ne favorise pas le désir, certains couples s'en sortent mieux que d'autres, comme l'explique Joëlle Mignot, psychologue et sexologue. "Cela dépend des couples, ce n'est pas une fatalité. Il y a des couples qui arrivent à se renouveler en permanence et c'est lié à la nature du lien, de l'amour qui circule et du désir amoureux (car le désir sexuel pur peut être limité dans le temps). Il faut avoir suffisamment de souplesse pour ne pas tomber des schémas sexuels répétitifs. Il ne faut pas trop ritualiser le rapport : plus le désir est souple, plus il circule."

L'échange et la créativité dans le couple semblent des ingrédients indispensables à l'entretien du désir. Il faut également accepter la différence de désir : dans un couple, il n'est pas toujours au même niveau et il faut accepter cette différence et ce qu'elle implique (recevoir un "non, pas ce soir") sereinement…"Plus il y a de pouvoir de dire oui ou non, de pouvoir accepter que l'autre ne soit pas à son propre rythme, plus le désir circule mais à condition de trouver des moments où l'on est sur la même longueur d'onde, détaille la sexologue.  Plus la relation est rigide, plus il y a de la contrainte (celle du désir de l'un sur celui de l'autre) ; quand on arrive à accepter que l'autre n'est pas sur la même longueur d'onde au même moment, cela permet au désir de circuler. Aujourd'hui le désir sexuel est très sensible à la contrainte et à la pression, et à la non acceptation du rythme de l'autre."

 

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Comprendre ses schémas sexuels

Alors comment se définit un schéma rigide ? C'est par exemple vouloir que le rapport se déroule toujours de la même façon suivant un schéma préétabli et immuable. Ou comme l'explique Joëlle Mignot, une femme peut considérer que seule l'érection est le signe qu'un homme la désire. Elle impose alors son schéma à l'autre et elle est dans une sexualité réduite, où elle met l'homme dans une situation ne pouvant exprimer dans une sexualité autre que par la pénétration. Or il a parfois envie d'autre chose, d'une sensualité plus globale et de slow sexe. Ces habitudes ancrées profondément en nous ne laissent aucune place à la spontanéité et à la suprise, des ingrédients indispensables pour nourrir la libido. "On a tous des schémas sexuels qui viennent de notre histoire sexuelle. Si on ne sort pas de son schéma, la sexualité s'appauvrit, reprend la psychologue.  La perte de désir est souvent liée à ce mécanisme et à l'incompréhension entre les partenaires. S'il se surajoute la contrainte d'imposer son schéma, le désir s'étiole…"

Les clés pour entretenir le désir

Premier conseil pratique : se donner du temps…" C'est banal mais au bout d'un moment, il n'y a plus de temps à deux, pour reprendre du plaisir à deux, pour se prendre la main, boire un café à deux…", commente Joëlle Mignot. Ces instants privilégiés entretiennent la complicité du couple et le bonheur d'être à deux. De l'ocytocine est sécrétée et cette hormone favorise l'attachement et le lien.

Le deuxième conseil de la sexologue est d'érotiser à nouveau la relation, en prenant un livre de poèmes érotiques et en se lisant chacun une page, ou en regardant un film. "Je conseille de prendre le temps d'aller ensemble dans des lovestores, comme le Passage du désir par exemple, complète-t-elle. Les sextoys peuvent être des alternatives au jeu érotique." Réintroduire du jeu et de la diversité est un bon moyen d'insuffler davantage de désir. S'endormir nus l'un contre l'autre, se masser sont aussi des moyens de retrouver le corps de l'autre ».

"Il est important de se connaître sexuellement et de connaître son couple, recommande la sexologue. Il y a tout un travail global pour reprendre sa sexualité en main, avec de petits outils pour se dégager de ce qui empêche le couple de se retrouver, comme le travail, les enfants, etc. C'est surtout le devoir qui l'emporte le plaisir, la raison sur la passion…" Le couple doit prendre conscience de ce qui peut être amélioré et changé, ainsi que réfléchir sur les pratiques, que l'un aimerait faire sans oser en parler, ou sur celles qui sont interdites.

"Enfin, il faut prendre conscience de schémas sexuels trop rigides et en sortir en adoptant les conseils précédents, conclue la psychologue. Si cela ne fonctionne pas, le couple peut consulter un thérapeute. On essaie alors de faire travailler ensemble le couple et quand il y a assez de bases solides, on a de bons résultats. Quand les deux partenaires apprennent à parler librement de la sexualité, cela permet de mettre des mots sur les choses et de libérer le désir. Cela revient à faire circuler la parole sexuelle dans le couple en somme … le sexologue a là toute sa place !"

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus