1. / Sexo

Le quickie, ou le plaisir express

Imprévues, sauvages et délurées, les étreintes express, ont des bienfaits insoupçonnés… Mode d'emploi pour un "quickie" réussi !  

Rédigé le , mis à jour le

Le quickie, ou le plaisir express
Donner une place à l'improvisation pour des rapports "express"

Pour ceux qui ne le connaissent pas, le principe du quickie est de s'offrir très rapidement un moment de plaisir pur, sans prendre le temps de longs préliminaires. Un désir fulgurant pour un orgasme express en résumé… 

Amateurs exclusifs de longues étreintes romantiques s'abstenir, ici le côté instantané l'emporte.

Cette pratique a longtemps été considérée comme un fantasme très masculin, les hommes accédant souvent plus rapidement au plaisir. C'est une idée reçue car nombreuses sont les femmes qui apprécient cette étreinte plus sauvage, qui les fait jouir vite et apporte un brin de fantaisie dans la vie sexuelle. Elle assouvit une pulsion sexuelle au moment où elle survient et nous connecte à notre côté animal. Cette spontanéité fait un bien fou dans une vie où tout est souvent minuté, planifié, imposé !

Faire preuve d'imagination…

Le couple a tout à gagner d'un quickie occasionnel, qui pousse le désir brut à son summum. Il se décline à toute heure du jour (ou de la nuit) et dans toutes les circonstances, il suffit de faire preuve d'un peu d'imagination. Avant d'aller travailler dans l'entrée, à l'heure du déjeuner sur la table de la cuisine… dans la voiture sur un parking désert, dans les toilettes d'un restaurant, ou encore abrités par une porte cochère dans la nuit citadine. Avec la peur d'être surpris, les lieux publics exacerbent souvent l'excitation (attention toutefois à ne pas heurter la sensibilité d'autres personnes, vous risquez un attentat à la pudeur et une amende).

Sur un plan pratique, l'idéal pour les femmes est de porter une jupe ou une robe, qui se retrousse plus rapidement  qu'un pantalon ne s'ouvre (et se rabat tout aussi vite en cas de spectateurs imprévus). En hiver, la préférence va évidemment aux bas et non aux collants, plus compliqués à retirer. Quant au jean skinny, il est, lui aussi, nettement moins pratique. Même si quand on a vraiment envie, on s'accommode de tout...

Quelques conditions préalables à un quickie réussi

Première règle : les deux amants doivent être partants ! Si l'un est d'humeur romantique et a envie de prendre son temps, ce n'est sans doute pas le bon moment. Autre condition incontournable : les femmes doivent être suffisamment lubrifiées pour ne pas avoir mal durant la pénétration d'un pénis ou d'un doigt. Celle-ci n'est évidemment pas indispensable ; une masturbation réciproque, un cunnilingus, une fellation se déclinent avec autant de plaisir...

Dernière limite : pratiqué en permanence, il frustrera vraisemblablement l'un(e) des deux partenaires. Un quickie réussi se pratique en alternance avec des ébats plus longs. Les préliminaires soignés et un massage plus tendre ou érotique, ont eux aussi beaucoup de charme. En matière de sexualité, la variété prime…

Pimenter la vie sexuelle

La vertu principale du quickie est donc d'injecter un désir sauvage et spontané dans la sexualité. Il contribue à l'épanouir davantage en diversifiant les plaisirs. La décharge ardente d'excitation et de plaisir rapproche les amants, après le partage d'un moment de connivence très intense. Une extase express qui rapproche du 7ème ciel et met d'excellente humeur…

 

Sponsorisé par Ligatus