La prise de cortisone a-t-elle un impact sur l'érection ?

La prise de cortisone a-t-elle un impact sur l'érection ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

La réponse du Dr Sylvain Mimoun, gynécologue-andrologue-psychosomaticien :

"Sur le plan endocrinologique, c'est à dire sur le plan hormonal, la cortisone peut à la longue, faire baisser la testostérone donc l'hormone mâle. Le fait que la testostérone soit trop basse, peut gêner l'érection. Dans les faits, aujourd'hui quand un homme a un traitement au long cours de cortisone et qu'il se plaint de troubles de l'érection, on cherchera d'abord à traiter l'érection. On pourra lui donner les moyens pour que l'érection vienne et tienne. Avoir une érection ce n'est pas seulement que la verge devienne dure. C'est qu'elle reste dure, le temps nécessaire du rapport. Des hommes disent qu'ils ont des érections la nuit, le matin… mais ils ont des problèmes lors du rapport. On considère alors qu'il n'y a pas d'érection.

"Quand il y a de la cortisone au long cours, ça pourrait gêner l'érection. Mais la première chose que l'on fait, c'est un dosage de testostérone par une prise de sang. On dose généralement la testostérone bio-disponible, c'est à dire l'hormone mâle active. Si on voit que le taux hormonal est bien, on le traite comme si il ne prenait pas de cortisone. Si le taux hormonal est un peu abaissé, on voit si on peut réguler ce taux hormonal tout en lui donnant les médicaments vasoactifs pour que l'érection vienne et tienne.

"Chez la femme, ça ne joue pas sur la sexualité. Par définition, la femme a moins de testostérone que l'homme. Elle dépend donc beaucoup moins de cette hormone pour avoir envie d'avoir des rapports."  

En savoir plus :