Forte libido ou dépendance au sexe  : comment faire la différence  ?

Il est parfois difficile de faire la différence entre un désir sexuel important et une véritable addiction sexuelle. Notre sexologue vous aide à y voir clair et vous donne des clés pour se soigner.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

La distinction entre désir sexuel fort et dépendance au sexe est importante car la véritable dépendance au sexe est toujours sous tendue par des angoisses, un mal être profond, un manque de confiance pathologique, et d’autres éléments psychologiques importants à prendre en compte pour pouvoir sortir de la dépendance.

Les véritables addictions sexuelles posent de grandes difficultés dans les relations affectives et peuvent empêcher les personnes qui en souffrent de construire des relations épanouissantes, pour elles-mêmes et pour leurs partenaires. 

Addiction sexuelle ou forte libido ? 

Il y a 3 critères à connaître  : 

  • La capacité à résister à la pulsion sexuelle  : une personne qui a un désir sexuel fort mais non pathologique peut toujours résister et laisser tomber la pulsion sexuelle s’il y a des conséquences négatives. En cas de dépendance au sexe, il est extrêmement difficile voire impossible de résister à la pulsion même lorsque cette personne a conscience des dégâts (insister et mettre en difficultés les partenaires, perdre beaucoup de temps à se masturber ou perturber sa vie professionnelle etc).
     
  • Le ressenti et l'attitude en cas de privation de sexe  : une personne avec un désir fort sera naturellement frustrée si elle n’a pas pu avoir son moment sexuel mais cela reste supportable et n’impacte pas de façon majeure son attitude. Une personne avec une dépendance au sexe peut devenir vite irritable en cas de privation avec des angoisses, un mal-être, voire un comportement agressif (un peu comme quelqu’un de dépendant à une drogue privé de sa dose).
     
  • Le ressenti et l’état d’esprit après l’acte sexuel : une personne ayant un désir fort non pathologique ressentira de la détente avec un bien être. Une personne addict sexuellement ressentira d’abord une détente mais rapidement un mal être qui revient, parfois une culpabilité d’avoir eu ce comportement ou encore une auto-dévalorisation de ne pas avoir su résister… en tout cas des ressentis négatifs.  

La fréquence des rapports importe-t-elle ?

La fréquence des rapports sexuels est un mauvais repère, tout comme la richesse et la variété des fantasmes sexuels. Cela ne permet pas de différencier des envies fréquentes d’une dépendance sexuelle. C’est vraiment l’état d’esprit et le ressenti qu’il faut observer. 

La dépendance sexuelle est-elle fréquente  ?

Classiquement, l’addiction sexuelle concerne 5 à 6 % des personnes adultes et est nettement prédominante chez les hommes. Ces chiffres sont probablement sous-estimés parce qu'il n'est pas facile de prendre conscience et de consulter pour addiction sexuelle et encore moins pour une femme qui va naturellement, et malheureusement, craindre les jugements de valeurs moralisateurs et les tabous sociaux.

Plusieurs types d’addiction sexuelles

Il y a plusieurs types d’addiction sexuelles, une dépendance au sexe seul par masturbation, ou aux relations sexuelles avec un ou une partenaire stable, ou une dépendance aux relations avec lers travailleuses et travailleurs du sexe etc...  

Il existe des nuances parfois comme par exemple, les personnes qui ont besoin de multiplier les conquêtes qui ont souvent une dépendance à la séduction et pas forcément au sexe. C’est une subtilité utile à repérer en consultation. 

Conseils pour les addicts

Il est fortement conseillé de demander de l’aide et de consulter car il est compliqué de s’en sortir seul et ce pour plusieurs raisons dont deux importantes :

  • A l’inverse de la consommation de drogues ou d’alcool, la sexualité (avec soi ou quelqu’un d’autre) est une réalité biologique. Il est donc difficile de se dire "Je vais être abstinent " comme on le fait souvent pour l’alcool ou la drogue.  
  • L’autre difficulté est que si on cherche à supprimer un comportement addictif sexuel ou autre sans avoir compris comment et pourquoi on en souffre, il y a de forts risques de rechutes. 

Si vous êtes concerné(e)s, sachez qu'en consultant vous ne serez jamais jugé(e)s moralement ni moqué(e)s, vous serez écouté(e)s et vous aurez une aide et un accompagnement adapté pour en sortir.

  • Charles.co
    Soignez vos problèmes sexuels maintenant avec Charles.