1. / Se soigner
  2. / Professions médicales
  3. / Profession paramédicale

Découvrir le métier d'orthoptiste

L'orthoptiste est en charge de la rééducation des yeux, comme dans les cas du strabisme. En réponse à la pénurie d'ophtalmologues, ses compétences se sont élargies et couvrent des besoins variés. Quelles améliorations de la vision ses exercices peuvent apporter ?

Rédigé le , mis à jour le

Découvrir le métier d'orthoptiste
Découvrir le métier d'orthoptiste
Sommaire

Que fait l'orthoptiste ?

Marina Carrère d'Encausse et Michel Cymes expliquent l'orthoptie.

L'orthoptie s'occupe du dépistage et de la rééducation des problèmes de vision, comme le strabisme. C'est l'orthoptiste qui fait le bilan des anomalies des yeux, il détermine ensuite quels exercices sont nécessaires pour les corriger et améliorer la vision.

Pour cela, l'orthoptiste travaille sur six muscles qui font bouger chacun de nos yeux et sont répartis autour de l'œil. Si l'un d'entre eux fonctionne mal, on peut réussir à compenser cette anomalie mais c'est au prix d'une fatigue visuelle importante et même de maux de tête. Si le problème est plus grave, on a de véritables affections, comme le strabisme, l'oeil ne regarde plus droit, il est dévié. Dans tous ces cas, l'orthoptiste fait travailler les yeux pour leur apprendre à mieux fonctionner.

Cette profession paramédicale est apparue en 1938, en France. Petit à petit, les orthoptistes ont vu leurs compétences s'enrichir. Ils pratiquent aujourd'hui de plus en plus d'actes.

Un métier en évolution

L'orthoptiste, le kinésithérapeute des yeux ?

La rééducation des yeux s'adresse à tout le monde, elle améliore le strabisme des nouveaux-nés, elle soulage la fatigue oculaire de ceux qui travaillent sur écran et elle aide aussi les personnes âgées à s'adapter à leurs verres à double foyer, auxquels il est difficile de se faire.

En fait, l'orthoptiste propose du sur mesure. Il va, par exemple, aménager le poste de travail de la personne qui œuvre sur écran, en adaptant l'éclairage et la distance entre les yeux et l'écran.

Autre domaine de l'orthoptie : la réadaptation après un traumatisme, une intervention chirurgicale ou une paralysie oculaire. Ces rééducations variées sont prescrites par les ophtalmologues le plus souvent, mais aussi les généralistes et les gériatres. Les orthoptistes travaillent aussi en collaboration avec d'autres professions : rééducateurs, ergothérapeutes, enseignants...

Devenir orthoptiste

Comment devenir orthoptiste ?

Le métier d'orthoptiste est assez complet et nécessite une grande patience, de la rigueur mais aussi des qualités humaines et relationnelles.

La formation dure trois ans et permet d'exercer aussi bien à l'hôpital qu'en cabinet libéral.

En savoir plus

Sur L'Etudiant.fr

Ailleurs sur le web

Sponsorisé par Ligatus