1. / Maladies
  2. / Prostate, reins, vessie
  3. / Urine

Pipi au lit : les solutions pour en finir avec l'énurésie

Environ 10% des enfants de plus de 5 ans souffrent d'énurésie, autrement dit du fameux "pipi au lit". En général, les épisodes de pipi incontrôlés interviennent la nuit, mais certains enfants souffrent aussi de mictions diurnes plus embêtantes, à l'école par exemple ou au centre de loisirs.

Rédigé le , mis à jour le

Pipi au lit : les solutions pour en finir avec l'énurésie
Pipi au lit : les solutions pour en finir avec l'énurésie
Sommaire

Qu'est-ce que l'énurésie ?

Benoît Thevenet et Michel Cymes expliquent l'énurésie de l'enfant.

Quand la vessie a besoin d'être vidée, des capteurs situés dans la paroi vésicale remontent l'information à la moelle épinière. Chez les bébés, qui ne sont pas propres, un organisme réflexe repart chez la vessie pour qu'elle se vide automatiquement.

Chez les adultes, l'information remonte au cerveau grâce à un nerf. On prend conscience qu'il est temps d'uriner et le cerveau envoie l'ordre à la vessie de se vider. L'information repart par la moelle épinière jusqu'au nerf qui commande la vessie. La vessie se contracte, et l'urine s'écoule par un conduit : l'urètre.

Chez les enfants énurétiques, il n'y a pas de contrôle de la vessie. Ils font pipi de façon involontaire. On ne peut parler d'énurésie qu'à partir de 5 ans, l'âge auquel le contrôle physiologique de la vessie est normalement acquis.

L'énurésie est dite primaire lorsque l'enfant n'a jamais été propre. Dans ce cas, des facteurs héréditaires ou une immaturité de la vessie sont souvent responsables. On rencontre aussi des énurésies secondaires, qui succèdent à des périodes de propreté complète d'au moins six mois. Dans ce cas, les facteurs psychologiques, comme l'entrée en CP ou la séparation des parents par exemple, l'angoisse ou le stress de l'enfant sont aussi à prendre en compte.

Prendre en charge l'énurésie

Comment prend-on en charge l'énurésie ?

Pour aider l'enfant à vaincre son énurésie, le pédiatre peut proposer un suivi psychologique ou un traitement médicamenteux. Face à une énurésie, les pédiatres peuvent prescrire un anticholinergique, un médicament qui empêche les contractions involontaires de la vessie. Grâce à lui, les enfants retrouvent un quotidien presque normal.

L'énurésie n'est pas une maladie. Autour de 7 ans, c'est un phénomène fréquent qui touche un enfant sur dix. Les causes sont souvent variées comme l'explique le Dr Sylvie Nathanson, pédiatre : "Il y a des facteurs génétiques. Sur le plan physiologique, on a aussi montré que les enfants qui avaient une énurésie l'avaient du fait d'un comportement immature de la vessie qui va s'améliorer avec le temps. Concernant les facteurs psychologiques, les événements familiaux (divorces, décès…), les événements importants de la vie… peuvent conduire à des énurésies secondaires. En revanche, il est beaucoup moins clair que des facteurs psychologiques soient incriminés chez des enfants qui ont une énurésie primaire".

Le médecin doit aussi s'assurer que la vessie fonctionne correctement pour écarter tout risque médical : "On vérifie qu'il n'y a pas de symptômes qui évoquent un problème organique, un problème pathologique à l'origine de l'énurésie. Et notamment qu'il n'y a aucune difficulté à vider la vessie".

Il est important de mettre l'enfant en confiance, de le rassurer et surtout de déculpabiliser la famille. Passé l'âge de 8-9 ans, l'énurésie disparaît généralement d'elle-même.

Une alarme anti-pipi au lit contre l'énurésie nocturne

Léo, 8 ans et demi, utilise le dispositif depuis plusieurs semaines, et le résultat est encourageant.

Pour les enfants qui souffrent essentiellement d'énurésie nocturne, une alternative au médicament est fréquemment utilisée : le "pipi stop". Une alarme, placée dans le slip de l'enfant au coucher, le réveille la nuit à chaque fois qu'il urine.

Le pipi stop n'est bien sûr pas la panacée, certains enfants très angoissés par l'alarme auront du mal à le supporter et à dormir correctement. Il faut compter au moins quinze jours d'utilisation pour que le pipi stop soit efficace, et trois mois en moyenne pour que se réveiller seul et aller aux toilettes devienne un automatisme.

Ce dispositif peut se louer en pharmacie. Une centaine d'euros environ de caution vous sera demandée, plus une vingtaine d'euros par mois à la location. À cela, il faudra rajouter les serviettes. L'appareil n'est pas remboursé par la Sécurité sociale.

Sponsorisé par Ligatus