1. / Maladies
  2. / Peau
  3. / Eczéma

Comment soigner l'eczéma de l'enfant ?

L'eczéma est une maladie très fréquente chez l'enfant. Le point sur son traitement et les nouveautés thérapeutiques à venir.

Rédigé le

Comment soigner l'eczéma de l'enfant ?
Crédit photo : Milan Lipowski - Fotolia.com

"Aujourd'hui, le traitement de référence de l'eczéma est la corticothérapie locale, avec des règles d'hygiène et des crèmes hydratantes en prévention des rechutes, détaille le Dr Emmanuel Mahé, dermatologue membre de ResoEczéma*. Il n'a pas changé depuis 40 ans."

La 4ème Journée nationale de l'eczéma a lieu le 9 juin 2018 et des conférences sont organisées à Paris, Bordeaux et Lyon par l'Association française de l'eczéma. 

Les corticoïdes appliqués sur la peau portent le nom de dermocorticoïdes. Ils régulent l'inflammation présente dans l'eczéma. On recommande de les appliquer après la douche, sur peau légèrement humide. Ils sont extrêmement efficaces mais ils font toujours peur, à tort : "Le principal obstacle des corticoïdes locaux est la phobie des patients, des médecins, des pharmaciens et c'est très français ! déplore le dermatologue. C'est un obstacle majeur, alors qu'utilisés sur durée courte et de façon très locale, il n'y a pas de problème !" Appliqués sur la peau, les corticoïdes passent très peu dans le sang et les effets secondaires s'observent seulement en cas de traitement par comprimé. Lors des poussées sévères d'eczéma, un pansement occlusif et humide augmente l'efficacité du dermocorticoïde ou l'hydratation de la peau grâce à de l'émollient. Le produit est recouvert d'une gaze, qui sera protégée d'un bandage sec (tubulaire s'il est fait sur le bras ou la jambe).

A lire aussi : Eczéma, les bon gestes

Bientôt de nouveaux traitements

"Les nouveautés viennent du monde des adultes, aussi bien en crème que par voie générale avec le dupilumab, s'enthousiasme le Dr Mahé. Les phases 3 (NDLR qui compare l'efficacité du produit contre le placebo ou le traitement de référence s'il existe) sont en cours chez l'enfant et on espère l'avoir chez l'enfant dans l'année, voire les 2 ans qui viennent."

A lire aussi : Eczéma, quels traitements et quelle perspective ?

L'indication sera a priori la dermatite atopique, modérée à sévère et résistante à la ciclosporine, un traitement prescrit lorsque les dermocorticoïdes ne suffisent pas. "Il y a une diminution significative de l'EASI, le score de sévérité de la maladie, relate le dermatologue. C'est bien mais on attend mieux (seuls 1/4 des enfants n'ont plus de lésions sans corticoïde associé)." D'autres biothérapies, des molécules qui ciblent les mécanismes en cause dans la maladie (par exemple, une substance provoquant l'inflammation) et des crèmes sans corticoïdes arrivent également.

" Plus de 90% des dermatites atopiques de l'enfant sont contrôlés par des doses très faibles de corticoïdes, reprend le Dr Mahé. Pour le reste, nous disposons d'alternatives comme la ciclosporine et le méthotrexate, avec en plus les cures thermales et l'éducation thérapeutique du patient. Mais nous attendons le dupilumab avec impatience !" L'éducation thérapeutique du patient a pour but d'aider le patient à mieux connaître et comprendre son affection, ainsi qu'à lui donner une autonomie pour gérer son traitement, quand il est en âge de le faire.

*Réseau national de dermatologues spécialisés dans la prise en charge de l’Eczéma qui collabore étroitement avec l’Association Française de l’Eczéma.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr