1. / Maladies
  2. / Maladies nutritionnelles
  3. / Poids, obésité

Un serveur bien en chair et c'est le dessert assuré ?

Le fort indice de masse corporelle de votre serveur peut augmenter le montant de votre dîner au restaurant, c'est ce que suggère une étude de l'Université Cornell aux Etats-Unis.

Rédigé le , mis à jour le

Un serveur bien en chair et c'est le dessert assuré ?
Un serveur bien en chair et c'est le dessert assuré ?

Est-ce que le poids d'un serveur a une influence sur la quantité de ce que nous commandons au restaurant ? La réponse pourrait être positive, selon des chercheurs de l'Université de Cornell, auteurs d'une étude intitulée "The Waiter's Weight", publiée dans la revue Environment & Behaviour.

Pour réaliser cette étude, ils ont mené leur enquête dans 60 restaurants, comptabilisant 497 dîners au total. Les clients ont commandé de façon significative plus de plats quand ils étaient servis par des serveurs avec un indice de masse corporelle élevé, comparés à ceux dont le serveur avait un indice de masse corporelle inférieur.

Leur méthode a été d'observer les caractéristiques corporelles des clients et des serveurs ainsi que la commande et la façon de manger des clients au restaurant. Les clients ont été choisis de façon aléatoire. Les observations ont toujours été faites auprès d'un serveur et d'un client différent. La majorité des données ont été collectées au Etats-Unis (94%), en France et en Espagne.

L'IMC moyen des serveurs était de 26,62 avec un âge moyen de 30 ans. Dans l'ensemble l'IMC moyen du client (23,68) était inférieur à celui du serveur tandis que l'âge moyen du client n'était pas différent globalement de celui du serveur. La proportion d'hommes et de femmes était équitable.

L'étude montre qu'il n'y a pas d'influence sur le nombre de plats commandés en fonction du sexe des serveurs ou celui des clients. En revanche, le choix de produits mauvais pour la santé, tels que l'alcool et les desserts, sont plus susceptibles d'être commandés quand ils sont servis par un serveur à forte corpulence.

Pour éviter de consommer de façon excessive, les auteurs conseillent donc au consommateur de s'imposer ses propres limites avant de franchir le seuil du restaurant !

Etude source : The Waiter’s Weight. Does a Server’s BMI Relate to How Much Food Diners Order ?, Environment and Behavior, December 28, 2015, doi:10.1177/0013916515621108