1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Coronavirus

Des médecins appellent à prendre de la vitamine D contre le covid

Une supplémentation en vitamine D pourrait aider à lutter contre le covid, déclarent 73 médecins qui appellent à la prescrire massivement. En attendant une confirmation scientifique, cette solution est sans danger et reste peu coûteuse.

Rédigé le

Des médecins appellent à prendre de la vitamine D contre le covid
Image d'illustration. Crédits Photo : © Shutterstock / Kameel4u

Faut-il utiliser la vitamine D contre le covid-19 ? Dans la Revue du Praticien, 73 médecins français signent un article sur les effets potentiels de la vitamine D contre le covid. Selon eux, une supplémentation généralisée en vitamine D constitue une arme à ajouter à l’arsenal déployé contre la maladie.

Vitamine D et immunité

Depuis le début de la pandémie, le rôle protecteur de la vitamine D est discuté mais aucune donnée scientifiquement solide n’a été publiée à ce jour. Alors pourquoi reste-t-elle une piste intéressante ? Parce que les scientifiques savent qu’une carence en vitamine D peut affecter le fonctionnement du système immunitaire. Et plusieurs études ont déjà montré une association entre taux de vitamine D et risque d’infections respiratoires aiguës, dont la grippe.

A lire aussi : Covid-19 : la vitamine D éviterait les complications

"Mieux armés" contre la maladie

Pour le covid, les premières études publiées montrent que les taux de vitamine D sont plus bas chez les adultes infectés par le coronavirus que chez les autres. Cela ne signifie pas forcément qu’une carence en vitamine D expose à un risque accru de développer la maladie. Mais "les effets positifs connus de la vitamine D sur le système immunitaire soulèvent l’hypothèse que les personnes ayant un statut satisfaisant en vitamine D sont mieux armées pour ne pas développer la maladie" expliquent les auteurs de l’article.

Mieux, la supplémentation en vitamine D, même après la contamination, pourrait réduire la gravité des symptômes et améliorer la survie des adultes atteints de covid-19. Mais cette théorie doit encore être vérifiée dans "des essais cliniques de grande envergure", préviennent les chercheurs.

Sans danger et peu coûteux

Quoi qu’il en soit, au vu des premiers résultats et des connaissances acquises sur la vitamine D, "le maintien d’un statut vitaminique D satisfaisant présente de toute façon des bénéfices" concluent les 73 signataires de l’article. D’autant que "la supplémentation en vitamine D est une mesure simple, efficace, sans danger, peu coûteuse et remboursée par l’Assurance maladie".

Supplémenter toute la population en hiver

Et sachant qu’ "environ la moitié de la population générale française" présente une carence en vitamine D, deux comportements sont à adopter au plus vite, selon les médecins :

  • supplémenter en vitamine D tout au long de l’année les personnes à risque de carence (les personnes de 80 ans et plus, malades chroniques, fragiles, dépendantes, obèses, ou vivant en Ehpad), et la population générale pendant la période hivernale
  • prescrire chez l’adulte une dose de vitamine D dès le diagnostic de covid-19, en plus des traitements standards.

Mais attention, même si l’efficacité de la vitamine D était scientifiquement démontrée, sa prise ne remplace ni la vaccination anti-covid, ni le respect des gestes barrières pour lutter contre l’épidémie de covid-19.

Par ailleurs, la vitamine D est disponible uniquement sur prescription médicale. Inutile donc de vous précipiter dans votre pharmacie !

Voir aussi sur Allodocteurs.fr