La vitamine D est-elle efficace contre la COVID-19 ?

La Grande-Bretagne va distribuer gratuitement de la vitamine D à 2 millions de personnes âgées cet hiver, espérant ainsi réduire leur risque de développer une forme grave de la COVID-19. Mais les scientifiques restent pour l’instant prudents sur l’intérêt d’une telle action. 

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

Notre peau en fabrique après une exposition au soleil. On en trouve aussi dans notre alimentation, comme dans le poisson, le beurre ou les œufs. La vitamine D est essentielle à la croissance osseuse. Et certains se tournent même vers elle pour lutter contre la COVID-19.  

Yorick Berger, pharmacien et secrétaire général de la Chambre Syndicale des Pharmaciens de Paris, explique : “la vitamine D a de multiples indications et effets.Celui qui va nous intéresser dans le cadre du coronavirus est son effet favorisant la production de globules blancs.Ce qu’on appelle des macrophages. Ces cellules vont défendre l'organisme contre toute attaque virale. Donc c’est là où une quantité suffisante en vitamine D permettra de stimuler les défenses du corps” .

Carence en vitamine D et forme grave de la covid ?  

Des études montrent un lien entre certaines formes graves de la Covid-19 et une carence en vitamine D. Mais la prudence est de mise pour le Dr Benjamin Davido, infectiologue. “Ce qui a été observé pendant la COVID-19, c'est que justement, chez les malades hospitalisés, on voyait souvent une diminution de la vitamine D. Ce qui est finalement assez classique dans les maladies où on est hospitalisé. On ne sait pas si cette carence en vitamine D en est la cause, ou si justement, elle n’est pas la conséquence de l’infection." 

Attention à une surdose de vitamine D 

Pour l’instant, inutile donc de vous ruer sur la vitamine D. A haute dose, elle peut même être dangereuse. “Un surdosage en vitamine D peut faire augmenter de façon anormale le taux de calcium dans le sang et créer des symptômes divers et variés qui peuvent aller de la douleur abdominale à la confusion et au vomissement, ajoute le Dr Benjamin Davido. Donc on peut avoir des effets nocifs d’un surdosage en vitamine D. Il faut éviter tout ce type d'automédication à base de compléments enrichis, parce qu’on ne sait jamais vraiment ce qu’il y a dedans, et il y a souvent plusieurs substances qui peuvent être néfastes.” 

Avant toute supplémentation en vitamine D, il faut donc demander l’avis de votre médecin. Il vous indiquera les doses recommandées.