Covid : 17 millions de Français pourraient être vaccinés d’ici juin
Crédits Photo : © Shutterstock / Kunal Mahto

Covid : 17 millions de Français pourraient être vaccinés d’ici juin

Le gouvernement envisage de vacciner 17 millions de Français contre le covid d’ici le mois de juin avec les vaccins Pfizer et Moderna. Ce chiffre pourrait même atteindre 27 millions si le vaccin AstraZeneca est rapidement disponible.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Combien de vaccins en 2021 ? Le gouvernement espère vacciner 17 millions de Français d’ici le mois de juin, dont sept millions d’ici la fin mars, révèlent Les Echos le 18 décembre.

Ce chiffre de 17 millions représente un quart de la population et comptera en priorité les Français les plus vulnérables : les personnes âgées en Ehpad et leurs soignants, qui seront vaccinés en premier, mais aussi les personnes de plus de 50 ans et les personnes qui souffrent d’une maladie chronique à risque de forme grave du covid.

A lire aussi : "Un retour à la normale fin 2021" grâce aux vaccins, selon le Pr Fontanet

27 millions avec le vaccin AstraZeneca

Selon Les Echos, ce chiffre de 17 millions pourrait même grimper jusqu’à 27 millions à une condition : que le vaccin AstraZeneca soit livré rapidement. Dans ce scénario, d’ici à fin juin, 40% des Français pourraient avoir été vaccinés.

Mais pour l’heure, le vaccin AstraZeneca n’est pas encore disponible et ne le serait probablement pas avant février 2021. Les délais pourraient même être repoussés en raison d’un effet indésirable découvert lors des essais cliniques en septembre dernier et du besoin de réaliser une nouvelle étude pour affiner les résultats du vaccin.

Trois vaccins, deux techniques

Près de la moitié de la population vaccinée dans le meilleur des cas avant l’été, donc, mais pas avec la même technique. Les premiers vaccins disponibles seront en effet le vaccin Pfizer et le vaccin Moderna, pour lesquels l’Agence Européenne du Médicament (EMA) doit rendre son avis le 21 décembre et le 6 janvier respectivement.

Ces deux vaccins reposent sur la technique innovante de l’ARN messager. Le vaccin AstraZeneca, quant à lui, repose sur la technique plus connue du vaccin vectorisé.

Plus de 50 millions de doses commandées

Pour l’heure, seul le vaccin Pfizer a obtenu une autorisation de mise sur le marché et a commencé à être utilisé notamment au Royaume-Uni, au Canada et aux États-Unis. En France, la vaccination pourrait débuter le 27 décembre, comme dans les autres pays membres de l’Union Européenne.

Le gouvernement a déjà commandé 23 millions de doses de vaccins Pfizer et Moderna qui permettraient de vacciner huit millions de Français au premier semestre 2021, en comptant deux doses par personne et une réserve de 30% de perte. A ces stocks s’ajouteront les 28 millions de doses déjà commandées à AstraZeneca.