Image d'illustration.
Image d'illustration. Crédits Photo : © Shutterstock / Rido

Covid : la vaccination a commencé au Royaume-Uni

Le Royaume-Uni a lancé sa campagne de vaccination contre le covid-19 avec le vaccin à ARN messager de Pfizer/BioNTech. Il s’agit du premier pays occidental à vacciner massivement contre le coronavirus.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Elle s’appelle Margaret Keenan. A 90 ans, cette britannique est devenue la première patiente au monde à recevoir le vaccin de l'alliance américano-allemande Pfizer/BioNTech. Le Royaume-Uni a en effet lancé ce 8 décembre sa campagne de vaccination contre le covid. Elle débute près d'une semaine après le feu vert donné à son déploiement dans le pays le plus endeuillé d'Europe, avec près de 61.500 morts.

A lire aussi : Tests, auto-confinement… quelles précautions prendre à Noël ?

"Je me sens si privilégiée"

La nonagénaire a reçu son injection à Coventry, dans le centre de l’Angleterre, où elle est hospitalisée. "Je me sens si privilégiée d'être la première personne à être vaccinée contre le covid-19, c'est le meilleur cadeau d'anniversaire anticipé que j'aurais pu espérer", a déclaré Margaret Keenan.

"Cela signifie que je peux enfin envisager de passer du temps avec ma famille et mes amis l’année prochaine après avoir été seule durant une grande partie de l'année", a-t-elle ajouté, citée par l'agence de presse Press Association.

Les personnes à risque vaccinées d’ici le printemps

"Cette journée marque une énorme avancée dans la lutte du Royaume-Uni contre le coronavirus", s'est félicité le Premier ministre conservateur Boris Johnson. "Mais la vaccination de masse prendra du temps", a-t-il mis en garde, appelant à continuer à respecter les restrictions et les gestes barrières.

La majorité de la population britannique devra en effet attendre 2021, priorité étant donnée aux résidents et personnel des maisons de retraite, suivis ensuite par les soignants et les plus de 80 ans. Les neuf catégories prioritaires de personnes considérées comme les plus vulnérables – plus de 50 ans, soignants et personnes à risque – représentant 99% des décès devraient être vaccinées d’ici le printemps 2021.

357 millions de doses de sept fabricants

Le Royaume-Uni, qui compte 66 millions d’habitants, a commandé 40 millions de doses du vaccin Pfizer. Cela permettra de protéger 20 millions de personnes, puisque deux injections sont nécessaires à trois semaines d'intervalle.

Tous vaccins confondus, le gouvernement a assuré l'accès à quelque 357 millions de doses auprès de sept fabricants. Il compte sur celui d'AstraZeneca et de l'université d'Oxford, en attente d'autorisation, plus facile à transporter et dont il a commandé 100 millions de doses, pour vacciner plus largement.

Une vaccination dès janvier en France ?

Pour l’Union Européenne, l'Agence européenne du médicament (EMA) devrait rendre un avis sur le vaccin de Pfizer d'ici le 29 décembre. Si cette agence donne son feu vert, la Belgique, la France et l'Espagne lanceront des campagnes de vaccinations en janvier 2021, en commençant par les résidents et les personnels des Ehpad.