Covid : les médecins généralistes veulent participer à la vaccination !

La campagne de vaccination contre le covid devrait débuter d’ici début 2021. Les médecins libéraux demandent d’être impliqués dans son organisation.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

Plus de 90 millions de doses commandées, des gymnases transformés en centres de vaccination et pourtant, seulement 6 millions de Français vaccinés ! En 2009, la campagne contre la grippe H1N1 a été un échec. C’est donc cette stratégie que veulent à tout prix éviter les médecins généralistes. Pour eux, la vaccination doit cette fois-ci s’organiser avec les acteurs de proximité.  

Vacciner à domicile  

“Nous connaissons les patients. Nous savons qui devrait être vacciné en priorité, surtout si comme le propose la HAS, on fait une progression, explique le Dr Jacques Battistoni, président de MG France. Pour beaucoup de patients, il faudra se déplacer et aller à domicile. Là, les médecins et les infirmières sont en capacité d’organiser une équipe mobile qui va permettre de vacciner les gens que nous connaissons. “ 

Autre enjeu dans cette campagne de vaccination : l’adhésion des Français, car le vaccin ne sera pas obligatoire. Là aussi, les médecins généralistes estiment avoir un rôle à jouer. Ils peuvent conseiller et rassurer les patients à condition d’avoir toutes les données scientifiques sur les différents vaccins.  

Combattre la défiance face aux vaccins

Pour le Dr Jean-Paul Hamon, président de la fédération des Médecins de France, “le gouvernement et l’industrie pharmaceutique sont condamnés à la transparence la plus totale si on veut que les Français adhèrent à cette campagne de vaccination. Tous les jours, à chaque consultation quasiment, les patients nous posent des questions : « Docteur, qu’est-ce que vous pensez du vaccin ? » Et si le patient qui nous demande des renseignements, et si, nous, on est informé, on pourra vacciner les gens tranquillement”.  

Pour les médecins généralistes, des décisions doivent être prises rapidement pour pouvoir démarrer la campagne de vaccination début 2021.