1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Coronavirus

Déconfinement : la deuxième phase est lancée

Le Premier ministre Edouard Philippe a détaillé les modalités de la deuxième étape du déconfinement qui commencera le 2 juin. Déplacements, piscines, parcs, restaurants, cinémas… le point sur les changements à venir.

Rédigé le

Déconfinement : la deuxième phase est lancée
Image d'illustration. Crédits Photo : © Shutterstock / anna kumantsova

Déconfinement, chapitre deux ! Edouard Philippe a présenté jeudi 28 mai les modalités de la deuxième phase du déconfinement. Pour cette nouvelle étape, "la liberté redevient la règle et l'interdiction constitue l'exception", a-t-il indiqué, en se félicitant que les résultats sanitaires soient "bons". Toutes les restrictions qui demeurent devront être réévaluées le 22 juin. Quels sont les principaux changements à venir ?

A lire aussi : On vous explique tout sur le lavage des masques en tissu

Plus de zone rouge

La grande majorité des départements français sont désormais classés "verts". Seuls les départements d'Île-de-France (Paris, Val-de-Marne, Seine-Saint-Denis, Hauts-de-Seine, Val-d'Oise, Essonne, Yvelines), Mayotte et la Guyane passent du rouge au orange. Dans ces départements "oranges", le déconfinement sera "un peu plus prudent que dans le reste du territoire" parce que "le virus y circule un peu plus qu'ailleurs", a expliqué Edouard Philippe.

Il a en outre précisé que, selon les seuls indicateurs sanitaires (circulation du virus mesurée par les cas positifs dans les services d'urgence, disponibilité des lits en réanimation, capacité à tester), seuls le Val-d'Oise et Mayotte demeurent préoccupants.

Fin de la limite des 100 km

Les déplacements seront à nouveau autorisés sans limite à partir du 2 juin, partout sur le territoire national. Le Premier ministre a cependant appelé les Français à la "responsabilité", notamment si possible en différant leurs déplacements. Les déplacements étaient jusqu'alors limités à 100 km à vol d'oiseau autour de son domicile.

Des mesures de contrôles "très strictes des déplacements" vers les Outre-mer sont maintenues avec des "mesures stricts de quatorzaine" à l'arrivée, mais une "ouverture plus large des vols pour les vacances" est envisagée "si les conditions sanitaires le permettent".
"D'ici là, nous allons expérimenter une nouvelle forme de quatorzaine dans certains territoires, avec un test qui sera réalisé au bout de sept jours", et pourra conduire s'il est négatif "à adapter les contraintes" de la quatorzaine, a-t-il ajouté.

La France est par ailleurs "favorable" à la réouverture des frontières intérieures de l'Europe à compter du 15 juin, sans quatorzaine pour les voyageurs, a assuré Edouard Philippe.

Réouverture des parcs et jardin en zone orange

Alors que les parcs et jardins sont déjà ouverts dans les zones vertes depuis le 11 mai, ils pourront à nouveau être accessibles au public en zone orange, notamment à Paris dès ce week-end.
Il y aura toutefois des "contraintes spécifiques dans les zones de vigilance orange", a indiqué le Premier ministre, comme le maintien de la limitation des rassemblements 10 personnes.

D'une manière générale, tous les rassemblements resteront limités à 10 personnes jusqu’au 21 juin dans l’espace public.

Réouverture des piscines et salles de sport en zone verte

Les piscines, salles de sports et gymnases vont rouvrir dès le 2 juin en zone verte, et le 22 juin dans les zones oranges.
Si les sports collectifs restent interdits jusqu'au 22 juin, les sportifs professionnels vont pouvoir reprendre le 2 juin "avec protocole strict", a indiqué M. Philippe. "Les sports collectifs et notamment les sports de contacts resteront également interdits parce qu'ils ne permettent pas par nature de respecter la distanciation physique", a-t-il ajouté.

Réouverture des cafés, bars et restaurants

Les cafés, bars et restaurants rouvriront dans les départements "verts" à compter du 2 juin, tandis que seules les terrasses de ces établissements rouvriront dans les "zones oranges".

Dans ces dernières zones, le port du masque sera obligatoire pour le personnel ainsi que pour les clients en déplacement dans l'établissement. Une séparation d'un mètre entre les tables et une limite à 10 personnes par table sera également exigée.

Réouverture des lycées en zone verte

Tous les collèges et écoles seront ouverts en juin, alors que les lycées vont rouvrir dans les seules zones classées vertes, a annoncé le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer. Pour le bac français, l'oral sera remplacé par un contrôle continu, a-t-il ajouté.

Jusqu'alors, depuis le 11 mai, seules les écoles maternelles et élémentaires, ainsi que les classes de 6e et 5e au collège, avaient repris, mais au ralenti : selon les derniers chiffres du ministère, 20% des élèves d'école primaire et 30% environ des collégiens concernés sont retournés en classe, rarement à temps plein.

Au cinéma le 22 juin, au musée dès le 2 juin

"Les événements culturels et sportifs resteront suspendus", et les "discothèques, salles de jeux, stades, hippodromes resteront fermés au public jusqu'au 21 juin" a également annoncé le Premier ministre.

Les cinémas pourront quant à eux rouvrir partout sur le territoire à partir du 22 juin. Les musées et les monuments seront rouverts à partir du 2 juin dans les seuls départements classés verts, mais le port du masque y sera obligatoire et "les règles de distanciation physique devront y être respectées", a assuré le Edouard Philippe. Les petits musées pouvaient déjà accueillir du public depuis le 11 mai.

Reprise progresse des loisirs et du tourisme

Les hébergements touristiques, les villages vacances et les campings pourront ouvrir à partir du 2 juin en zone verte, après le 22 juin en zone orange. De même, les colonies de vacances pourront rouvrir à compter du 22 juin, a précisé le Premier ministre.

Les parcs de loisir pourront rouvrir dans les zones vertes le 2 juin, "pour les activités permettant la distanciation physique avec le respect de règles strictes et notamment une jauge maximale de 5.000 personnes", a prévenu le Premier ministre.
Fermé depuis le 31 mars, l'aéroport de Paris-Orly reprendra ses vols commerciaux de passagers le 26 juin, "en optimisant les infrastructures de l'aéroport" en fonction de la demande, a enfin annoncé son gestionnaire, le groupe ADP.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr