1. / Maladies
  2. / Maladies hormonales
  3. / Thyroïde

Thyroïde : une chirurgie sans cicatrice visible

Une opération de la thyroïde est normalement synonyme de cicatrice au niveau du cou. Mais à l'Institut Gustave-Roussy, un essai clinique est en cours pour développer un nouveau type de chirurgie thyroïdienne, une ablation d'un lobe ou de la totalité de la thyroïde sans cicatrice apparente.

Rédigé le

Attention, images de chirurgie !

Opérer la thyroïde sans laisser de trace ou presque, le Dr Hartl en a le secret. Au lieu d'ouvrir au niveau du cou, le chirurgien incise derrière l'oreille. Le but de l'intervention est de retirer un lobe ou l'intégralité de la thyroïde sans cicatrice apparente grâce à un robot.

L'idée de cette intervention est de creuser un tunnel jusqu'à la thyroïde. Une étape longue qui nécessite d'avoir des points de repère pour aller dans la bonne direction. Une fois la thyroïde atteinte et le lobe thyroïdien libéré de toute attache musculaire, l'équipe médicale pose un écarteur afin d'installer le robot.

Au bout des bras du robot, des instruments de chirurgie et une caméra. Tous sont contrôlés à distance depuis une console. Pendant toute l'intervention, le chirurgien échange avec les autres membres de l'équipe qui veillent à ses moindres faits et gestes. Grâce aux longs bras du robot, le chirurgien n'a pas besoin d'inciser à la base du cou. Autre avantage de cette technique, la précision.

Après l'opération, le patient est suivi pendant un an. Une cicatrice invisible est à ce jour le grand avantage de la chirurgie thyroïdienne par robot assistée. Mais à l'avenir, si les robots deviennent plus performants, ils pourraient permettre de retirer l'ensemble de la chaîne ganglionnaire et d'améliorer le pronostic des patients atteints du cancer de la thyroïde.