1. / Maladies
  2. / Intestins et estomac

J'ai le ventre qui gargouille...

Il existe sûrement des questions que vous n'avez jamais osé poser, par pudeur, crainte, voire même honte... Notre journaliste, Mélanie Morin, a posé ces questions à votre place. Aujourd'hui, il est question des gargouillis du ventre ou borborygmes.

Rédigé le , mis à jour le

J'ai le ventre qui gargouille...

Lorsqu'on fait une recherche sur Internet avec l'expression "Mon ventre", on obtient "Mon ventre gargouille", "Mon ventre gonfle", puis "Mon ventre bouge tout seul", "Mon ventre est dur"... Certains parlent de "gargouillis", d'autres de "gargouillements". Les enfants parlent plutôt de "glouglous". Et chez les gastro-entérologues, on parle de "borborygmes". Les gargouillis génèrent 91.200 résultats sur Internet.

D'où proviennent les gargouillis ?

Quand on mange, la nourriture est broyée, imbibée de salive, elle descend dans l'oesophage pour parvenir dans l'estomac. Les sucs gastriques l'aspergent, cela donne une bouillie qui est ballotée au gré des contractions du muscle recouvrant l'intestin. On parle de mouvements péristaltiques. Le contenu de notre repas est propulsé petit à petit vers le côlon, puis le rectum.

Parfois, il y a des passages très "escarpés" comme au niveau du sphincter entre l'estomac et l'intestin. Des gargouillis peuvent alors survenir à cet endroit. De même lorsque de l'air est coincé dans les petites rainures du gros intestin. Toutes ces petites contractions, ce brassage, cet air créent des gaz bruyants à l'intérieur de l'abdomen. Si bruyants qu'on les entend à l'extérieur...

Associer les bruits du ventre à la faim n'est pas si simple...

Certaines personnes ont un ventre bruyant même quand ils n'ont pas faim du tout, il s'agit surtout d'une histoire de résonance. Quand le ventre est plein, on entend assez peu de gargouillis. En revanche, s'il est vide, il se contracte quand même et le son est amplifié comme un écho dans une grande pièce vide.

Par ailleurs, quand on a faim et qu'on pense à une bonne assiette, un signal active tout le système digestif. Tout le monde est à son poste, la bouche salive, l'estomac sécrète l'acide, l'intestin fait place nette pour accueillir la prochaine salve de nourriture, cela re-déclenche les contractions de l'intestin et un bruit, plus ou moins important, peut survenir.

Des borborygmes physiologiques et tout à fait naturels

Il est conseillé de consulter un gastro-entérologue si les bruits s'accompagnent de ballonnements, de douleurs, de problèmes de transit avec une alternance entre constipation et diarrhée. Dans ce cas, mieux vaut avoir la main légère sur les boissons gazeuses, les aliments prompts à beaucoup fermenter pendant la digestion comme les choux par exemple ou les chewing-gums car ils amplifient les gaz et donc les gargouillis.

En consultation, le spécialiste tapote l'abdomen, palpe le foie, la rate, le côlon, l'intestin. Il peut aussi écouter ces bruits au stéthoscope ou prescrire une échographie abdominale pour avoir une vue d'ensemble de l'activité digestive. Globalement, l'absence totale de bruit ou une augmentation importante, doublée d'autres symptômes, amène le gastro-entérologue à prescrire des examens complémentaires comme des dosages sanguins et une endoscopie.

De nombreuses causes amplifient les gargouillis comme par exemple le syndrome de l'intestin irritable aussi appelé colopathie fonctionnelle. Il induit un dysfonctionnement des contractions de l'intestin et du côlon avec des troubles du transit et des maux de ventre. Les personnes qui en souffrent sont d'ailleurs très sujettes aux gargouillis.

Des gargouillis, sources d'embarras !

Même s'il n'y a pas d'ennui gastrique, on peut être très complexé voire angoissé par ces bruits. Ils attirent tout d'abord l'attention et on n'a pas forcément envie de se faire remarquer. De plus, on les associe souvent à la diarrhée parce qu'elle implique une accélération du transit et des contractions intestinales pour évacuer rapidement les aliments mal digérés. Dans ce cas, ça gargouille énormément... et on se demande où sont les toilettes ?

Certaines personnes souffrent de laxophobie, littéralement la phobie de ne pas pouvoir se retenir, de ne pas savoir gérer la diarrhée. C'est la peur de ne pas être dans le contrôle et ces bruits de ventre intempestifs en font partie. Cela va jusqu'à influer sur certains comportements, comme le fait d'avoir toujours sur soi des médicaments anti-diarrhéiques, de s'asseoir au bout de la rangée au cinéma au cas où il faudrait courir aux toilettes, voire de limiter ses sorties. Une prise en charge psychologique est alors conseillée pour chasser cette angoisse et retrouver une vie normale.

Attention de ne pas vous laisser envahir par ce stress des gargouillis ! Si ces bruits surviennent alors que le silence règne et que tout le monde vous regarde, faites comme s'il s'agissait de la sonnerie de votre portable et simulez une conversation passionnante... ou alors, parlez-en à votre médecin qui baigne sans doute dans les gargouillis toute la journée...

N'hésitez pas à envoyer vos questions gênantes par mail : melanie@allodocteurs.fr

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus