1. / Maladies
  2. / Cancer
  3. / Cancer du poumon

Un cancer du poumon peut-il se déclarer longtemps après l'arrêt du tabac ?

Mon mari de 84 ans vient de déclarer un cancer du poumon après 70 ans de tabac, pourquoi si tard ? À 70 ans, j'ai des sécrétions colorées dix fois par jour malgré l'arrêt du tabac il y a douze ans. Est-ce normal ?

Rédigé le , mis à jour le

Un cancer du poumon peut-il se déclarer longtemps après l'arrêt du tabac ?

Les réponses avec le Pr Benjamin Besse, oncologue :

"Ce déclenchement tardif après l'arrêt du tabac est injuste. Pourquoi des non fumeurs vont déclencher un cancer du poumon ? Pourquoi des très gros fumeurs n'auront jamais de cancer ? Cela est injuste. Il n'y a pas de règle, on n'est pas tous égaux face au tabac quand on est fumeur. Une bouffée de cigarette ne sera pas identique chez tout le monde car on ne détoxifie pas de la même façon chez tout le monde. Et donc à la même quantité fumée, on est plus à risque ou non de développer un cancer. Mais c'est injuste.

"Concernant les sécrétions colorées, il s'agit très probablement d'une bronchite chronique. Si cette personne a été un gros fumeur, c'est une séquelle qu'il peut avoir. Mais ce n'est pas un signe de cancer du poumon. Ce qui doit alerter, c'est le symptôme qui s'aggrave dans le temps. Si tous les matins ce patient a ces crachats colorés, ce n'est pas grave. Mais s'il en a de plus en plus, puis une douleur et une douleur qui augmente dans le temps, il faut s'inquiéter. Comme le mal de gorge, c'est vraiment la modification du symptôme qui doit alerter."