Première mondiale - Un aveugle récupère une vue partielle grâce à l'optogénétique

Un patient de 58 ans, devenu aveugle à cause d’une maladie dégénérative de la rétine a pu récupérer partiellement la vue grâce à une technique innovante : l’optogénétique.  

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Un geste anodin, pourtant, c’est une révolution médicale. Alain, aveugle à cause d’une rétinopathie pigmentaire, peut enfin localiser des objets devant lui. S’il a pu recouvrir certaines capacités visuelles, c’est grâce à la thérapie optogénétique. En mars 2019, on lui a injecté dans l'œil droit une protéine d’algue, qui permet de rendre les neurones de la rétine sensibles à la lumière.

Une véritable avancée pour les patients, comme Alain, dont les cellules qui captaient le signal lumineux, les photorécepteurs, ont disparu. “ Chez ces patients, lorsqu’ils ont perdu leurs photorécepteurs, on trouve toujours ces deux couches de neurones et l’idée est de venir réactiver ces neurones en les transformant en pseudo photorécepteurs ” explique le Pr Serge Picaud, chercheur en neurosciences.

Une efficacité à confirmer

Trois mois après l’injection de la protéine, Alain est parvenu à distinguer les contours de gobelets. Avec des lunettes équipées de caméra, qui projettent l’image des objets devant lui, il a pu redécouvrir les formes d’un carnet, d’une boîte d'agrafes, et même les bandes de passages piétons.

Il faudra encore attendre pour que cette thérapie soit proposée à d’autres patients : les chercheurs doivent d’abord confirmer son efficacité.