Le traitement hormonal de la ménopause protège-t-il des maladies cardiaques ?

Le fait de prendre un traitement hormonal de la ménopause protège-t-il des maladies cardiaques ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Pr Claire Mounier-Vehier, cardiologue :

"Il existe une grosse controverse sur le traitement hormonal de la ménopause. Il y a eu un coup d'arrêt : on disait plus de traitement hormonal car il tue nos femmes. Ensuite, on a réanalysé les études et on s'est rendu compte qu'on avait prescrit le traitement à des femmes qui étaient déjà ménopausées depuis plus de dix ans, des femmes qui étaient en surpoids, des femmes diabétiques… et avec des traitements qu'on prenait par voie orale. Les dernières études publiées nous montrent que les femmes qui ont le traitement par voie transdermique ou du gel avec de la progestérone naturelle, font moins d'accidents cardiovasculaires que les femmes qui n'ont pas pris le traitement. Mais attention, aujourd'hui on ne peut pas dire à une femme qu'on va lui prescrire le traitement pour empêcher qu'elle fasse un accident cardiovasculaire. Mais on sait que les femmes qui ont le traitement sont protégées le temps du traitement.

"Quand le traitement est arrêté, le risque revient. Et surtout quand une femme a arrêté son traitement, il ne faut pas lui redonner après car il y a un risque de déchirer une plaque de cholestérol dans l'artère.

"L'infarctus est une contre-indication formelle y compris la phlébite. Ce traitement hormonal n'empêche pas complètement le risque d'infarctus. Si une personne fait un infarctus avec son traitement hormonal, on est obligé de lui arrêter."